Bourse > Eramet > Eramet : Eramet pénalisé par la chute des cours du nickel et du manganèse
ERAMETERAMET ERA - FR0000131757ERA - FR0000131757
64.360 € -0.83 % Temps réel Euronext Paris
65.000 €Ouverture : -0.98 %Perf Ouverture : 66.720 €+ Haut : 63.600 €+ Bas :
64.900 €Clôture veille : 57 916Volume : +0.22 %Capi échangé : 1 708 M€Capi. :

Eramet : Eramet pénalisé par la chute des cours du nickel et du manganèse

Résultats 2012 en baisse pour ErametRésultats 2012 en baisse pour Eramet

PARIS (Reuters) - Eramet a fait état vendredi d'évolutions contrastées et incertaines sur ses différents marchés après avoir vu ses résultats 2012 fortement pénalisés par la chute des cours du nickel et du manganèse.

Le groupe minier a notamment souligné dans un communiqué que l'environnement économique restait "globalement instable malgré quelques signaux positifs à court terme aux Etats-Unis et en Chine".

Eramet estime que sa branche manganèse devrait bénéficier en 2013 d'une hausse de 20% environ de sa production de minerai et d'aggloméré.

Il indique aussi que le niveau relativement bas des stocks de minerais observé dans les ports chinois et une certaine amélioration de la demande physique des clients se sont traduits par une augmentation progressive des prix spot en Chine du minerai sur les premiers mois de l'année.

Le groupe souligne également que le marché du nickel devrait rester excédentaire et que le volume de production des fontes au nickel en Chine "est un sujet d'incertitude".

Dans sa branche Alliages, "la demande du secteur de l'aéronautique reste bien orientée tandis que les perspectives d'activité des secteurs de l'outillage et des aciers rapides se sont dégradées en fin d'année".

Eramet a en outre indiqué qu'il devrait prendre en 2014 une décision finale d'investissement dans le projet de Weda Bay, en Indonésie, qui vise à exploiter l'un des plus grands gisements de nickel au monde.

Le groupe, qui veut notamment clarifier avec le gouvernement indonésien certains points du cadre législatif et fiscal qui s'appliqueraient à ce projet, tablait auparavant sur une décision à la mi-2013 au plus tôt.

RÉSULTATS "DÉCEVANTS"

Ces annonces ont entraîné une chute du titre en Bourse, l'action Eramet perdant 2,95% à 94,56 euros vers 9h30, plus forte baisse d'un SBF 120 en hausse de 0,87%. Elle recule de 15% depuis le début de l'année après une hausse de 17,4% en 2012, pour une capitalisation boursière proche de 2,5 milliards d'euros.

Les analystes de Société générale ont évoqué dans une note des résultats 2012 "décevants", malgré des perspectives "encourageantes".

Dans un contexte général qui a pesé sur les secteurs consommateurs d'aciers, notamment la construction et l'automobile, Eramet a aussi subi l'année dernière un incident technique au Gabon qui a pénalisé sa production de minerai de manganèse.

Le groupe a enregistré en 2012 un résultat net part du groupe de 8 millions d'euros (-96%), un résultat opérationnel courant de 144 millions (-74%) et un chiffre d'affaires de 3.447 millions (-4,3%).

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat net part du groupe de 52 millions d'euros, un résultat opérationnel courant de 142 millions et un chiffre d'affaires de 3.384 millions.

Eramet propose la distribution d'un dividende de 1,30 euro par action au titre de 2012, contre 2,25 euros au titre de 2011.

Benjamin Mallet, édité par Marc Joanny

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...