Bourse > E.on se > E.on se : Reprise des résultats, prévisions confirmées.
E.ON SEE.ON SE E.ON - DE000ENAG999E.ON - DE000ENAG999
8.050 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
8.240 €Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

E.on se : Reprise des résultats, prévisions confirmées.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le fournisseur d'énergue allemand E.On a terminé le 1er trimestre de son exercice 2012 sur un excédent brut d'exploitation (EBITDA, en anglais) en hausse de 9% à 3,8 milliards d'euros, le bénéfice net sous-jacent augmentant de 27% à 1,7 milliard d'euros. Les prévisions fournies pour 2012 et 2013 ont été confirmées.

Cependant à Francfort ce matin, l'action E.ON recule de 0,78% à 15,5 euros, alors que l'indice DAX progresse symboliquement de 0,1%.

Les résultats ont notamment tiré parti de l'activité de négoce (400 millions d'EBITDA de plus qu'un an plus tôt) ainsi que des fruits de la renégociation de contrats d'approvisionnement (340 millions d'EBITDA de plus). En Russie, les résultats ont crû de 30% à 200 millions d'euros environ grâce à la montée en puissance des centrales installées.

A l'inverse, la baisse des prix électriques européens et de la production nucléaire allemande ont pesé sur les comptes d'environ 250 millions, sans toutefois les empêcher de s'améliorer globalement

Le groupe allemand basé à Düsseldorf évoque 'un début d'année positif', ses ventes trimestrielles ayant augmenté de 28% à 35,7 milliards d'euros, une forte hausse découlant notamment de l'activité du département Optimisation & négoce. Les Energies renouvelables ainsi que les divisions allemandes et russes ont également enregistré une hausse de leur activité.

Et ce en dépit d'un recul des ventes de l'activité Génération électrique après que des centrales nucléaires aient été arrêtées, sur décision de Berlin.

'Comme nous l'avions indiqué en mars', déclare le directeur financier Marcus Schenck, 'le pire est derrière nous. Nos résultats du 1er trimestre l'ont d'ailleurs confirmé'.

M. Schenck ajoute cependant que 'nous devons rester résolus face aux défis qui nous attendent et continuer les efforts que nous avons engagés'.

La dette nette du groupe a augmenté de 1,2 milliard d'euros entre fin décembre 2011 et fin mars 2012, à 37,6 milliards d'euros.

En guise de perspectives, E.On confirme que sur l'ensemble de l'année en cours, il table sur un EBITDA de 9,6 à 10,2 milliards et un bénéfice net sous-jacent de 2,3 à 2,7 milliards d'euros, ainsi que sur un dividende de 1,10 euro.

En 2013, il attend toujours un EBITDA compris entre 11,6 et 12,3 milliards d'euros et un résultat net sous-jacent de 3,2 à 3,7 milliards d'euros, avec un dividende 'd'au moins' 1,10 euro.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...