Bourse > Engie > Engie : Malmené par un projet de taxe nucléaire belge
ENGIEENGIE ENGI - FR0010208488ENGI - FR0010208488
12.580 € +0.24 % Temps réel Euronext Paris
12.545 €Ouverture : +0.28 %Perf Ouverture : 12.650 €+ Haut : 12.450 €+ Bas :
12.550 €Clôture veille : 5 590 140Volume : +0.23 %Capi échangé : 30 636 M€Capi. :

Engie : Malmené par un projet de taxe nucléaire belge

tradingsat

(CercleFinance.com) - En baisse de 1,4% ce matin quand le CAC n'en perd que 0,9%, l'action GDF Suez repassait sous les 27 euros en Bourse de Paris pour la 1ère fois depuis le 11 janvier. Aurel BGC rapporte ce matin que l'autorité belge de régulation de l'électricité et du gaz, la CREG, a proposé d'instaurer une nouvelle taxe sur l'électricité d'origine nucléaire.

Via sa filiale Electrabel, le groupe énergétique français est le principal exploitant de centrales nucléaires de Belgique.

“Cette proposition est mal accueillie par GDF Suez qui avait conclu en 2009 un accord avec le gouvernement prévoyant que l'ensemble des opérateurs nucléaires verseraient chaque année 215 millions à 245 millions d'euros pour le prolongement des centrales nucléaires au-delà de 40 ans”, rappelle une note d'Aurel BGC.

Mais depuis lors, une taxe nucléaire liée à la prolongation de la durée de vie des centrales a été mise en place en Allemagne, ce qui a donné des idées au régulateur belge.

Selon les analystes, le groupe français refuse toute négociation de l'accord en cours en Belgique qui, selon Aurel BGC, représente un coût après taxe pour GDF Suez de 111 millions d'euros.

Pour mémoire, en 2010, le groupe a dégagé un résultat net part du groupe en hausse de 3,1% à de 4,6 milliards d'euros, soit 2,10 euros par action.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...