Bourse > Engie > Engie : Les anomalies sur les réacteurs déjà détectées en 1979
ENGIEENGIE ENGI - FR0010208488ENGI - FR0010208488
12.580 € +0.24 % Temps réel Euronext Paris
12.545 €Ouverture : +0.28 %Perf Ouverture : 12.650 €+ Haut : 12.450 €+ Bas :
12.550 €Clôture veille : 5 590 140Volume : +0.23 %Capi échangé : 30 636 M€Capi. :

Engie : Les anomalies sur les réacteurs déjà détectées en 1979

tradingsat

(Tradingsat.com) - Les deux réacteurs nucléaires mis à l'arrêt par l'agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) en Belgique, Doel 3 et Tihange 2, avaient déjà connu des problèmes d'étanchéité en 1979, trois ans avant leur mise en service, révèle aujourd'hui « De Morgen ».

Le journal belge a repris un de ses articles daté du 5 janvier 1980 faisant état d'anomalies dans les cuves, reconnues alors par le ministre du Travail de l'époque, Roger de Wulf. Mais faute d'une enquête approfondie, le feu vert avait été donné pour lancer l'exploitation des deux réacteurs.

Le réacteur de GDF Suez Doel 3 est aujourd'hui à l'arrêt en juin pour maintenance jusqu'au 31 août 2012 au moins. L'AFCN a récemment déclaré avoir « détecté sur la cuve [de Doel 3] la présence de très nombreuses indications qui pourraient s'assimiler à de potentielles fissures ». Le réacteur de Tihange, également mis à l'arrêt, devrait subir des tests au cours du mois de septembre.

Un défaut dans la production de l'acier de la cuve pourrait être à l'origine du problème. Or, la société néerlandaise Rotterdamsche Droogdok Maatschappij, qui a livré la cuve, a également fourni 20 autres centrales dans le monde.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...