Bourse > Engie > Engie : Hausse du résultat opérationnel courant organique
ENGIEENGIE ENGI - FR0010208488ENGI - FR0010208488
11.535 € -0.43 % Temps réel Euronext Paris
11.580 €Ouverture : -0.39 %Perf Ouverture : 11.620 €+ Haut : 11.460 €+ Bas :
11.585 €Clôture veille : 6 250 660Volume : +0.26 %Capi échangé : 28 091 M€Capi. :

Engie : Hausse du résultat opérationnel courant organique

tradingsat

(CercleFinance.com) - GDF Suez annonce un résultat net récurrent part du groupe de 3,1 milliards d'euros au titre de 2014, en diminution de 0,3 milliard, mais un résultat opérationnel courant de 7,5 milliards, en forte croissance organique de +8,2%, corrigé de l'effet climat en France et du rattrapage tarifaire enregistré en 2013.

L'Ebitda du groupe énergétique s'établit à 12.138 millions d'euros, en recul de -6,7% en brut et de -4,2% en organique. Corrigé du climat en France et du rattrapage tarifaire enregistré en 2013 qui pèsent pour 815 millions d'euros, il ressort en croissance organique de +2,4%.

Cet indicateur est soutenu par les effets positifs des mises en service de nouveaux actifs, de la performance opérationnelle, des efforts accomplis dans le cadre du plan Perform 2015 et de la variation positive des dotations nettes aux provisions, partiellement compensés par l'indisponibilité de trois centrales nucléaires en Belgique, la baisse des prix sur les marchés de l'électricité en Europe et le contexte hydrologique particulièrement défavorable au Brésil.

Le chiffre d'affaires de 74.686 millions d'euros s'inscrit en décroissance brute de -6,6% et organique de -7,2%, ce qui s'explique principalement par l'impact du climat sur les ventes de gaz en France, l'année 2014 ayant été exceptionnellement chaude, et par l'impact de la baisse des prix sur les marchés de l'électricité en Europe. Corrigé du climat en France et de l'impact positif du rattrapage tarifaire enregistré en 2013, le recul organique se limite à -4,4%.

GDF Suez affiche un dividende d'un euro par action payé en cash au titre de l'exercice 2014, et confirme sa politique de dividende stabilisée sur 2014-2016 avec un taux de distribution de 65-75% et un minimum d'un euro par action payable en numéraire.

Dans le contexte de la chute récente et importante des prix du pétrole et du gaz, il a décidé la mise en place d'un plan de réaction opérationnel rapide, en complément du plan Perform 2015, focalisé sur des réductions ciblées de dépenses opérationnelles (250 millions d'euros d'impact sur l'Ebitda 2015) s'accompagnant d'un décalage de certains investissements de croissance (deux milliards d'euros sur 2015-2016).

Ce plan permet d'annoncer pour 2015 un résultat net récurrent part du groupe compris entre trois et 3,3 milliards d'euros, à climat moyen en France, en ligne avec celui publié pour 2014. Cet objectif repose sur des estimations d'Ebitda et de résultat opérationnel courant de respectivement 11,7 à 12,3 milliards et 6,8 à 7,4 milliards.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...