Bourse > Eiffage > Eiffage : Aurel BGC à 'conserver' après un décret
EIFFAGEEIFFAGE FGR - FR0000130452FGR - FR0000130452
72.450 € +0.63 % Temps réel Euronext Paris
71.820 €Ouverture : +0.88 %Perf Ouverture : 72.500 €+ Haut : 71.690 €+ Bas :
72.000 €Clôture veille : 313 352Volume : +0.32 %Capi échangé : 7 106 M€Capi. :

Eiffage : Aurel BGC à 'conserver' après un décret

tradingsat

(CercleFinance.com) - Aurel BGC réitère son opinion 'conserver' sur Eiffage et fixe l'objectif de cours à 31 euros, avec l'augmentation de 50% de la redevance domaniale annoncée dans un décret publié hier au Journal Officiel.

Le bureau d'études précise que cette augmentation est inférieure au doublement évoqué par la presse fin 2012 mais elle intervient alors que des négociations entre le gouvernement et les sociétés concessionnaires d'autoroutes sont toujours en cours.

Il rappelle que l'idée est de confier aux sociétés des travaux additionnels en contrepartie d'allongement de la durée de vie des contrats de concessions.

L'ASFA, qui représente les sociétés concessionnaires, a réagi négativement en soulignant que d'une part ce décret était 'contraire aux principes contractuels de la concession de service public, ainsi qu'aux engagements pris par l'État lors de la privatisation des sociétés concessionnaires en 2006', d'autre part ' faute d'une compensation intégrale et transparente, et dans le but de protéger leurs droits, elles se verraient dans l'obligation d'engager tous recours nécessaires auprès des instances compétentes' et, enfin que ' la publication de ce décret [met] à mal les liens de confiance nécessaires à la relation contractuelle entre l'État, ses concessionnaires et leurs actionnaires'.

'Sur la base d'une redevance de 200 millions d'euros par an, versée par l'ensemble des sociétés concessionnaires, l'augmentation ressort à 100 millions d'euros', explique Aurel BGC. Vinci en paie environ la moitié et le coût de l'augmentation serait donc d'environ 50 millions d'euros, soit moins de 2% de l'EBITDA de Vinci Autoroutes et moins de1% de l'EBITDA consolidé.

Le montant versé par APRR passerait de 50 à 75 millions d'euros, contre un EBITDA de 1,4 milliard d'euros (1,8 milliard en consolidé au niveau d'Eiffage), soit un impact similaire.

Le solde, une quarantaine de millions d'euros avant augmentation, est payé par Sanef (Abertis). 'Les montants sont donc en soi modestes et n'impactent pas véritablement la valorisation des actifs autoroutiers de Vinci ou d'Eiffage', indique l'anlayste.

En revanche, l'impact sur le sentiment de marché est négatif à deux niveaux : en l'absence de compensation, l'augmentation de la redevance met à mal le principe de protection des contrats de concessions, sensé protéger les autoroutes de ce type de décision apparemment unilatérale; cette décision pollue les négociations en cours sur des travaux additionnels.

Le scénario privilégié de l'analyste est une poursuite des négociations. Il ne croit pas que les autoroutes décident d'opter pour un bras de fer judiciaire avec le gouvernement. 'Elles ont toutes à gagner à poursuivre les discussions et arriver à un accord qui améliorerait la visibilité (extension des contrats) et, vraisemblablement ou du moins en partie, renforcerait leur carnet de commande dans la construction', estime le bureau d'études.

Il souligne que des négociations favorables ou même neutres lèveraient une incertitude et constitueraient un catalyseur significativement positif pour les deux valeurs.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...