Bourse > Egide > Egide : Exubérance boursière mais nouvelle dynamique commerciale selon un analyste
EGIDEEGIDE GID - FR0000072373GID - FR0000072373
2.420 € -0.41 % Temps réel Euronext Paris
2.440 €Ouverture : -0.82 %Perf Ouverture : 2.440 €+ Haut : 2.410 €+ Bas :
2.430 €Clôture veille : 19 051Volume : +0.24 %Capi échangé : 19 M€Capi. :

Egide : Exubérance boursière mais nouvelle dynamique commerciale selon un analyste

(Tradingsat.com) - Egide chutait de plus de 10% mardi matin (-11,4% à 3,19 euros vers 9h20) malgré l'annonce de la finalisation d`une importante étape de son plan stratégique de développement.

Après les nouvelles mesures de gouvernance du groupe annoncées en septembre et la nomination de James F. Collins en tant que directeur général, le groupe spécialisé dans la fabrication de boîtiers hermétiques pour composants électroniques sensible annonce avoir "finalisé, avec l`aide des équipes déjà en place, un large chantier de réflexion autour de la réorganisation de son service commercial".

Jusqu'alors Responsable des ventes chez Egide en charge de la région APAC, Ignace Dupon prend en charge le nouveau service commercial et marketing au niveau mondial.

Egide dévoile aussi "une nouvelle organisation transversale et une présence commerciale terrain décuplée à l`international", avec des forces commerciales seront réparties sur trois grands secteurs : l`Europe, l`Asie - Pacifique (APAC) et l`Amérique du Nord.

Le groupe annonce la création de deux services à forte valeur ajoutée avec notamment la mise en place en 2015 d'un service "marketing et business développement", qui viendra renforcer les équipes en place pour élargir les parts de marché du groupe, toutes régions et tous secteurs confondus.

"L'objectif est de conquérir de nouveaux marchés en France et à l`international et d`augmenter les ventes du groupe, avec une approche entièrement orientée clients et une force de vente considérablement renforcée sur le terrain", souligne Egide.

Concernant l'état d'avancement du projet céramique chez Egide USA, le groupe indique que "les travaux sur le site de Cambridge (MD) visant à accueillir les outils industriels nécessaires à la mise en place d`une ligne de production céramique avancent au rythme convenu".

Ainsi, l'équipement dont le temps de fabrication est le plus long (four HTCC) a été commandé, pour une livraison courant juin 2015.

A la suite de ces annonces, GreenSome Finance a abaissé mardi matin sa recommandation sur Egide de "Achat" à "Alléger", confirmant son objectif de cours de 3,33 euros. Le cabinet d'études juge tout d'abord "difficile d'expliquer" la hausse "irrationnelle" et dé-corrélée des fondamentaux court-terme" récemment observée sur le cours de Bourse.

Notamment, GreenSome Finance considère les rumeurs d'une fusion avec Ekinops (démenties par les deux sociétés) "totalement infondée[s]" et sans "aucune logique économique".

Pour autant, le bureau d'analystes fait remarquer que l'envolée du titre de la semaine dernière "témoigne de l’intérêt du marché pour Egide". "Cela démontre que, même sur une small caps, on peut trouver une forte liquidité ce qui permet d’être réactif si besoin".

Il ajoute "pour preuve, [que] sur 4 séances [...] ce sont plus d’1 million de titres sur 4 millions d’actions en circulation qui ont changé de main". "De plus, il est probable que certains acteurs professionnels soient intervenus pour faire du day trading ce qui a fortement joué sur les volumes".

Greensome Finance note que "suite à cet épisode plus que favorable pour les actionnaires ayant participé à l’augmentation de capital réalisée en juin au cours de 2,25 € par action, Sigma Gestion, qui était entré à ce moment avec une participation au capital de 10,8%, en a profité pour alléger sa position".

La société de gestion détient désormais 200 000 actions, ce qui représente 4,92% du capital et 4,89% des droits de vote. Des échanges que Greensome Finance a eus avec les gérants de Sigma Gestion, "il ressort qu’ils n’ont pas vocation à poursuivre cette politique d’allégement d’autant plus qu’ils sont présents au conseil d’administration".

Sigma Gestion a profité de l'envolée du titre pour sécuriser l’intégralité de son investissement. "Au regard du niveau atteint par le titre, on peut estimer qu’ils ont vendu 50% de leur ligne pour environ 1 million d'euros, soit leur mise de départ. Néanmoins, ce fonds à une vocation d’accompagnement long terme", précise Greensome.

Sur le plan des fondamentaux de l'entreprise, le bureau d'analystes retient du communiqué qu’ "Egide est véritablement entré dans une dynamique d’investissement, ce qui n’avait pas été le cas, faute de moyens, depuis plus de 10 ans."

De plus, le cabinet d'études a identifié trois annonces potentiellement favorable à Egide sur le moyen terme : la vente probable du Rafale à l’international, la confirmation du lancement d’Ariane-6 et le programme de modernisation de l’armée de terre française.

En définitive, si le cabinet d'études juge que l'évolution du titre de la semaine dernière correspond à "une forme d’exubérance probablement alimentée par quelques algorithmes de trading", il estime néanmoins que "le communiqué d’Egide confirme que la direction est en train d’insuffler une nouvelle dynamique commerciale, jusque-ici la faiblesse chronique du groupe".

Greensome s'attend à "en percevoir les premiers effets à partir du second semestre 2015" tandis qu'en parallèle, "le plan de marche pour le lancement de la céramique aux USA est respecté ce qui permettra d’adresser la marché de la défense US en 2016".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...