Bourse > Edf > Edf : Les Bourses européennes en baisse à la mi-séance
EDFEDF EDF - FR0010242511EDF - FR0010242511
10.035 € +2.28 % Temps réel Euronext Paris
9.770 €Ouverture : +2.71 %Perf Ouverture : 10.050 €+ Haut : 9.750 €+ Bas :
9.811 €Clôture veille : 1 954 960Volume : +0.09 %Capi échangé : 21 165 M€Capi. :

Edf : Les Bourses européennes en baisse à la mi-séance

Les Bourses européennes en baisse à la mi-séanceLes Bourses européennes en baisse à la mi-séance

LONDRES/PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent en baisse à la mi-séance mercredi, pénalisées entre autres par le repli du pétrole et des prises de bénéfice après la hausse des derniers jours, qui a permis aux grands indices d'effacer la quasi-totalité des pertes subies en réaction au vote britannique du 23 juin pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

À Paris, le CAC 40 cède 0,33% (-14,55 points) à 4.453,52 points à 10h30 GMT. À Francfort, le Dax abandonne 0,46% et, à Londres, le FTSE recule de 0,2%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et l'EuroStoxx 50 de la zone euro perdent 0,29%.

Les volumes d'échange sur l'indice large européen Stoxx 600 représentent un quart à peine de leur moyenne des 30 dernières séances.

La tendance de fond des marchés actions n'est toutefois pas totalement négative : les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en légère hausse et l'indice mondial MSCI, qui couvre 46 marchés, a atteint son plus haut niveau depuis un an à 419,79 points.

Aux valeurs en Europe, le compartiment du pétrole et du gaz souffre de la baisse d'environ 1% du prix du baril. L'indice Stoxx du secteur abandonne 0,56%, Statoil 2,41% et Total 0,48%, l'une des plus fortes contributions au repli du CAC.

Le secteur des services aux collectivités, les "utilities", est quant à lui tiré à la baisse par les allemands E.ON et RWE après l'annonce par le premier d'une perte nette semestrielle de trois milliards d'euros, conséquence de lourdes dépréciations et provisions, qui fait chuter le titre de 6%.

RWE cède 3%, EDF 1,76% et l'indice sectoriel Stoxx 0,76%.

A la hausse, le géant de la sécurité G4S bondit de plus de 17%, de loin la meilleure performance du Stoxx 600, après des résultats semestriels qui ont agréablement surpris les investisseurs et Adecco prend 1,65% après un trimestre sans mauvaise surprise et des déclarations prudemment optimistes.

Les valeurs de l'assurance profitent quant à elles du bénéfice meilleur qu'attendu du belge Ageas (+4%). Le secteur est le seul à évoluer dans le vert parmi les indices Stoxx.

Sur le marché des changes, le dollar continue de souffrir des chiffres décevants sur la productivité aux Etats-Unis publiés mardi, qui privent la Réserve fédérale d'un argument pour relever les taux d'intérêt dans un proche avenir.

Le billet vert cède 0,6% face à panier d'autres devises de référence et l'euro remonte vers 1,1180 dollar.

"La faiblesse de la productivité aux Etats-Unis pourrait signifier que la croissance du troisième trimestre ne sera pas extraordinaire. Et cela pourrait signifier que la Fed n'aura pas besoin de relever les taux", dit Masahiro Ichikawa, responsable senior de la stratégie d'investissement de Sumitomo Mitsui Asset Management.

(Kit Rees et John Geddie; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...