Bourse > Edf > Edf : Le groupe fait une nouvelle proposition à ses partenaires italiens sur edison
EDFEDF EDF - FR0010242511EDF - FR0010242511
8.952 € -1.54 % Temps réel Euronext Paris
9.094 €Ouverture : -1.56 %Perf Ouverture : 9.138 €+ Haut : 8.920 €+ Bas :
9.092 €Clôture veille : 1 798 610Volume : +0.09 %Capi échangé : 18 881 M€Capi. :

Edf : Le groupe fait une nouvelle proposition à ses partenaires italiens sur edison

tradingsat

(Tradingsat.com) - EDF a rencontré aujourd'hui ses partenaires italiens afin d'évoquer avec eux la réorganisation actionnariale et industrielle d'Edison. Lors de cette rencontre, EDF a proposé une nouvelle structure qui permettrait dans un premier temps d'accéder à la demande de Delmi de pouvoir disposer d'une clause de liquidité à terme pour ses titres Edison.

EDF a proposé de s'engager à racheter les titres Edison détenus par Delmi, dans trois ans et à un prix qui serait déterminé à partir d'un multiple d'EBITDA d'un échantillon de sociétés cotées comparables. Ainsi, les partenaires qui souhaiteraient céder leurs titres pourraient bénéficier des efforts de redressement de la rentabilité du groupe Edison.

Dans un second temps, EDF souhaiterait faire émerger un nouvel acteur de l'énergie renouvelable en Italie. Le groupe français d'électricité a proposé à A2A et Iren d'échanger leurs participations respectives de 20% et 10% dans Edipower contre 100% du capital de la société Edens, actuellement filiale à 100%d'Edison et 4ème producteur d'électricité d'origine renouvelable en Italie.

Par ailleurs, A2A et Iren disposeraient d'une option permettant d'acquérir la centrale hydroélectrique de Mese à une valeur de marché dans 3 ans. Cette centrale d'une capacité de 372 MW est située dans la province de Sondrio (Lombardie) et son acquisition éventuelle dans 3 ans permettrait de renforcer ce nouvel acteur de l'énergie renouvelable en Italie.

Cette restructuration s'inscrirait dans la définition d'un nouveau projet industriel pour Edison prévoyant une gouvernance simplifiée et donnant le contrôle majoritaire à EDF. Les objectifs de ce projet industriel seraient de : - renforcer la position de numéro 2 d'Edison en matière de production d'électricité en Italie en lui conférant un plein contrôle sur Edipower ; faire d'Edison la plateforme de développement du groupe EDF dans l'amont gazier ; - permettre le développement d'Edison dans le bassin méditerranéen en matière de production thermique et hydraulique ; - préserver l'identité italienne d'Edison, au travers d'un maintien de son siège et de sa cotation à Milan et d'une forte base actionnariale italienne.

Dans ce cadre, EDF ferait auprès de la CONSOB une demande d'exemption de lancement d'une offre publique obligatoire sur le reste du capital d'Edison.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...