Bourse > Edf > Edf : Edf relève ses objectifs de production nucléaire en france
EDFEDF EDF - FR0010242511EDF - FR0010242511
10.620 € -0.70 % Temps réel Euronext Paris
10.685 €Ouverture : -0.61 %Perf Ouverture : 10.740 €+ Haut : 10.615 €+ Bas :
10.695 €Clôture veille : 282 433Volume : +0.01 %Capi échangé : 22 399 M€Capi. :

Edf : Edf relève ses objectifs de production nucléaire en france

Edf relève ses objectifs de production nucléaire en franceEdf relève ses objectifs de production nucléaire en france

PARIS (Reuters) - EDF a publié jeudi un chiffres d'affaires en croissance organique de 3,2% pour les neuf premiers mois de 2011, et a relevé ses objectifs de production nucléaire en France.

L'électricien public vise désormais pour 2011 une production nucléaire en France comprise entre 415 et 420 térawatts-heure (TWh), contre 411 à 418 TWh auparavant, pour un coefficient de disponibilité compris entre 79% et 80%, contre un objectif de taux supérieur à 78,5% auparavant.

EDF a en outre confirmé que son résultat brut d'exploitation (Ebitda) devait enregistrer cette année une croissance organique comprise entre 4% et 6% et que son dividende serait au moins équivalent à celui versé au titre de 2010.

EDF table toujours également sur un ratio d'endettement financier net/Ebitda compris entre 2,1 et 2,3 en intégrant le rachat des minoritaires d'EDF Energies nouvelles.

Les ventes du groupe ont atteint 47,2 milliards d'euros au cours des neuf premiers mois de 2011, avec une croissance en hausse organique de 4,3% en France, dont le parc nucléaire a plus que compensé le déficit en matière d'hydraulique.

"La situation financière et les tensions sur le marché nous amènent à être encore plus prudents qu'avant. Nous disposons d'une liquidité extrêmement importante ; simplement nous faisons preuve d'encore plus de prudence que précédemment, mais sans crainte particulière", a déclaré lors d'une conférence téléphonique le directeur financier, Thomas Piquemal.

RÉORGANISATION EN VUE POUR DALKIA

Evoquant les discussions en cours en vue de prendre le contrôle de l'italien Edison, Thomas Piquemal a réaffirmé qu'EDF souhaitait obtenir de la Consob, l'autorité italienne des marchés, une exemption d'offre publique obligatoire sur les actionnaires minoritaires de l'électricien italien.

"Si nous ne l'obtenons pas, le prix auquel nous serions obligés de faire une OPA obligatoire est déterminant et, à ce titre-là, nous pensons pouvoir démontrer qu'il ne devrait pas être supérieur à la moyenne du titre sur douze mois", a-t-il dit, évoquant un chiffre de 0,84 euro par action.

"Cela valorise Edison proche de dix fois l'Ebitda 2011 quand certains concurrents sont à un multiple d'Ebitda proche de la moitié de ce chiffre-là."

Ces déclarations interviennent alors qu'EDF a confirmé vendredi la prolongation jusqu'au 30 novembre du pacte qui le lie aux actionnaires italiens au sein d'Edison, le temps de finaliser un accord censé lui donner le contrôle du deuxième électricien italien, dont il détient déjà près de 50%.

Interrogé sur les discussions en cours entre EDF et Veolia autour de la restructuration de leur alliance au sein de leur filiale de services énergétiques Dalkia, Thomas Piquemal a répondu que des synergies supplémentaires pouvaient être envisagées aux Etats-Unis dans le domaine des énergies renouvelables ou des services industriels.

"Dans les principes d'origine (du partenariat), il était prévu que la volonté des deux groupes était d'arriver à une parité 50-50, et c'est naturellement un des éléments qui animent notre réflexion aujourd'hui, ceci avec un rôle managérial clair pour Veolia", a-t-il dit, sans entrer dans les détails.

Le quotidien Les Echos rapportait lundi que l'électricien monterait de 34% à 50% dans le capital de Dalkia en échange d'une série d'actifs, notamment en Europe centrale.

Avant la publication du chiffre d'affaires, le titre EDF a terminé en hausse de 0,66% à 20,685 euros mais accuse un recul de 32,6% depuis le début de l'année, après une baisse de 26% en 2010.

Benjamin Mallet et Caroline Jacobs, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...