Bourse > Edf > Edf : La participation chinoise à Hinkley Point se précise
EDFEDF EDF - FR0010242511EDF - FR0010242511
10.590 € +1.44 % Temps réel Euronext Paris
10.540 €Ouverture : +0.47 %Perf Ouverture : 10.680 €+ Haut : 10.480 €+ Bas :
10.440 €Clôture veille : 2 516 120Volume : +0.12 %Capi échangé : 22 336 M€Capi. :

Edf : La participation chinoise à Hinkley Point se précise

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un mois après l'annonce d'un soutien financier britannique de 2 milliards de livres par le ministre des Finances George Osborne, le projet Hinkley Point, traduction on ne peut plus concrète de la relance du programme nucléaire outre-Manche, Les Echos ont rapporté que la Chine devrait acquérir une participation minoritaire de 33,5%.

La mise en service des 2 réacteurs EPR qui constituent cette future structure devrait intervenir dans le courant de la prochaine décennie, sachant qu'elle était officiellement prévue pour 2023.

En attendant, le quotidien économique a indiqué que l'électricien est parvenu à un accord avec ses partenaires chinois, à savoir CGN (China General Nuclear Corporation) et CNNC (China National Nuclear Corporation), lequel sera associé indirectement à travers une joint venture avec CGN.

'La prise de participation est plus faible que les 40% voulus par EDF, qui ne peut pas non plus compter sur Areva, qui devait prendre initialement 10% du projet', ont relaté les équipes d'Aurel BGC dans une note. Moyennant quoi, le groupe dirigé par Jean-Bernard Lévy pourrait procéder à 10 milliards d'euros de cessions d'actifs d'ici 2020 selon le quotidien.

Filiale d'EDF, EDF Energy avait annoncé le mois dernier la sélection de nouveaux 2 soumissionnaires privilégiés en vue de sa décision finale quant à la future centrale. Le groupe a pré-retenu les services du motoriste britannique Rolls-Royce pour la fourniture des échangeurs de chaleur, soit une affaire à 25 millions de livres sterling (34 millions d'euros environ). Le consortium formé de Rolls-Royce et de Nuvia (filiale spécialisée de Vinci) a quant à lui été pré-retenu pour la conception et la fourniture de deux systèmes liés au refroidissement des réacteurs. Le montant de ce 'deal' s'élève 75 millions de sterlings (103 millions d'euros environ).


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...