Bourse > Edf > Edf : Hausse des tarifs réglementés de 2,5% en août
EDFEDF EDF - FR0010242511EDF - FR0010242511
10.750 € +0.51 % Temps réel Euronext Paris
10.685 €Ouverture : +0.61 %Perf Ouverture : 10.795 €+ Haut : 10.615 €+ Bas :
10.695 €Clôture veille : 1 518 320Volume : +0.07 %Capi échangé : 22 673 M€Capi. :

Edf : Hausse des tarifs réglementés de 2,5% en août

tradingsat

(CercleFinance.com) - De nouveau, les tarifs réglementés (“bleus”) de l'électricité en France seront relevés de 2,5% à compter du 1er août, a annoncé ce matin la ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie Ségolène Royal. Une hausse inférieure, dans tous les cas de figure, aux préconisations de la Commission de régulation de l'Energie.

En progression de 0,8% à la Bourse de Paris ce midi, l'action EDF ne parvient pas à suivre l'indice CAC 40 (+ 1,4%).

'EDF demandait une augmentation allant jusqu'à 8%, ce qui ne sera pas le cas. L'augmentation au 1er août prochain sera en moyenne de 2,5%. Pour les artisans, les commerçants et les petites entreprises, la hausse sera nulle', a affirmé Mme Royal au micro de BFM TV et de RMC ce matin.

Si EDF demande de longue date la compensation intégrale de ses coûts de production (ainsi d'ailleurs que la loi l'exige), la hausse demandée par l'opérateur électrique est difficile à vérifier à ce stade. Ce qui est sûr en revanche, c'est que le taux annoncé par la ministre est inférieur aux préconisations formulées par la Commission de régulation de l'énergie (CRE) le 15 juillet dernier.

A cette date, le régulateur énergétique détaillait son estimation des 'conséquences tarifaires d'un rattrapage des retards en masse constatés sur les exercices tarifaires 2012, 2013 et 2014 s'ajoutant à l'empilement des coûts pour 2015'. Il préconisait donc de relever le tarif dit 'bleu' de 3,5% (en envisageant un rattrapage du retard sur deux ans) ou de 8% (avec un rattrapage sur un an seulement).

'La hausse de 8% présentée ci-dessus, correspond à l'évolution tarifaire à réaliser en 2015 pour atteindre l'empilement (-1%) et au rattrapage sur un an de l'ensemble des écarts entre les recettes et les coûts au titre des exercices tarifaires précédents (+9,0 %). Dans le cas d'un rattrapage réalisé sur deux ans, la hausse prévisionnelle induite sur les tarifs bleus serait donc de +3,5 % (somme de - 1% et de + 4,5%) lors du mouvement tarifaire de l'été 2015', détaillait alors la CRE.



Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...