Bourse > Edenred > Edenred : Edenred tiré par l'amérique latine confirme ses objectifs
EDENREDEDENRED EDEN - FR0010908533EDEN - FR0010908533
19.215 € -0.47 % Temps réel Euronext Paris
19.375 €Ouverture : -0.83 %Perf Ouverture : 19.475 €+ Haut : 19.150 €+ Bas :
19.305 €Clôture veille : 925 669Volume : +0.40 %Capi échangé : 4 492 M€Capi. :

Edenred : Edenred tiré par l'amérique latine confirme ses objectifs

tradingsat

PARIS (Reuters) - Edenred a confirmé mercredi son objectif de résultat d'exploitation pour 2012 après avoir accru ses ventes et son volume d'émission sur les neuf premiers mois de cet exercice grâce à ses bonnes performances en Amérique latine alors que l'Europe reste plus difficile à cause de la conjoncture.

L'ancienne branche de services prépayés du groupe Accor a publié un chiffre d'affaires de 767 millions d'euros au 30 septembre (+2,8% en données publiées et +7,2% en organique).

Le volume d'émission de titres prépayés, l'un des indicateurs clef du secteur, s'est élevé à 11.864 millions d'euros (+9,4% en publié et 9,8% en organique).

Celui de l'Amérique latine inscrit une progression de 21,1% sur neuf mois, avec un gain de 19,9% sur le seul troisième trimestre, alors que l'Europe a vu son volume d'émission diminuer de 1,4% à fin septembre (+0,1% au T3).

Edenred prévoit toujours de réaliser en 2012 un résultat d'exploitation courant compris entre 355 millions euros, son niveau de 2011, et 375 millions d'euros.

Le groupe confirme aussi son objectif de croissance organique du volume d'émission à moyen terme comprise entre 6% et 14%.

Lors d'une conférence de presse téléphonique, le directeur financier d'Edenred Loïc Jenouvrier a estimé que "la tonicité" de l'Amérique latine devrait se poursuivre dans les mois prochains.

"La situation de l'emploi, la croissance du PIB dans le secteur des services et le niveau d'inflation, restent et vont rester dans les prochaines années des leviers de croissance pour le groupe. On garde donc une vraie confiance dans les mois et les années à venir dans cette zone", a précisé Loïc Jenouvrier.

Mais il a ajouté que la dégradation de l'emploi en Europe, notamment en Italie, pesait sur l'entreprise.

Edenred, qui est entré en Finlande à la fin 2011 et au Japon en juillet dernier, prévoit de s'implanter dans quatre à six nouveaux pays d'ici 2016, principalement dans les pays émergents.

Enfin, Loïc Jenouvrier a confirmé la politique d'acquisitions ciblées du groupe.

Tout en soulignant que "cela n'était pas sa première priorité", il a cependant indiqué que le groupe regarderait des opérations qui seraient "rapidement relutives au sein de pays dans lequel il est déjà présent", soit 39 à ce jour.

Edenred prévoit toujours de réaliser en 2012 un résultat d'exploitation courant compris entre 355 millions euros, son niveau de 2011, et 375 millions d'euros.

Le groupe confirme aussi son objectif de croissance organique du volume d'émission à moyen terme comprise entre 6% et 14%.

Edenred, qui se compare au niveau européen aux groupes de restauration collective Sodexo et Compass, propose des services prépayés comme des tickets-restaurant ainsi que des cartes et assurances prépayées destinées aux salariés.

L'action a clôturé mercredi à 22,25 euros (-1,79%) faisant ressortir une capitalisation boursière de plus de cinq milliards d'euros. Le titre gagne 15% depuis le début de l'année, à comparer avec une progression de 12,8% pour l'indice SBF120.

Noëlle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...