Bourse > Dow chemical > Dow chemical : Les Bourses européennes accentuent leurs pertes à la mi-séance
DOW CHEMICALDOW CHEMICAL DOWCP - US2605431038DOWCP - US2605431038
23.440 € +3.03 %
22.800 €Ouverture : +2.81 %Perf Ouverture : 23.440 €+ Haut : 22.750 €+ Bas :
22.750 €Clôture veille : 4 361Volume : +0.00 %Capi échangé : 23 003 M€Capi. :

Dow chemical : Les Bourses européennes accentuent leurs pertes à la mi-séance

Les Bourses européennes accentuent leurs pertes à la mi-séanceLes Bourses européennes accentuent leurs pertes à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont accentué leurs pertes jeudi à mi-séance, pour leur deuxième séance de baisse d'affilée, des ventes de détail décevantes en Allemagne et de faibles résultats bancaires ayant accentué la nervosité liée à la contraction de l'économie américaine.

À Paris, l'indice CAC 40 recule de 0,85% à 3.733,61 points vers 12h05 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,4% et à Londres, le FTSE perd 0,54%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonne 0,8%.

Les ventes au détail allemandes ont subi en décembre leur plus forte baisse depuis plus de trois ans, en recul de 1,7% en données réelles par rapport à novembre.

Le département du Commerce a annoncé mercredi une petite contraction de 0,1% de l'économie américaine au quatrième trimestre, mais la Réserve fédérale a minimisé la portée de cette contraction en l'attribuant à des facteurs transitoires comme des intempéries météorologiques, tout en maintenant son plan de rachat d'actifs.

Les valeurs technologique, en tête des hausses sectorielles avec un gain de 1,05%, limite néanmoins la baisse, le marché saluant les bons résultats d'Ericsson.

Les futures sur indices signalent une ouverture de Wall Street stable ou en léger recul, dans un marché qui sera largement focalisé sur une nouvelle série de résultats trimestriels, dont ceux de Dow Chemical, d'UPs, d'Electronic Arts, Qualcomm et Facebook.

Aux valeurs, Ericsson s'adjuge plus de 9% après avoir fait état d'une hausse plus forte qu'attendu de ses résultats au quatrième trimestre, grâce à de moindres pressions sur les marges et aux bonnes performances de ses activités nord-américaines.

AstraZeneca recule pour sa part de plus de 5% alors que son nouveau directeur général a averti que l'année 2013 serait difficile, les ventes risquant de subir une baisse de 5% à 10% en raison de l'expiration de plusieurs brevets.

La banque espagnole Santander perd plus de 3% après un bénéfice annuel réduit de plus de moitié par les provisions pour créances douteuses, les dépréciations d'actifs immobiliers et le recul des profits sur certains marchés comme le Brésil.

Deutsche Bank en revanche gagne 1,4% malgré l'annonce d'une perte avant impôts de 2,6 milliards d'euros pour le quatrième trimestre, sous le coup d'importantes charges de restructuration et de provisions liées aux procédures judiciaires qui la visent. La banque a par ailleurs évoqué l'éventualité d'une augmentation de capital.

Les inquiétudes face à la baisse de la consommation allemande ont interrompu l'envolée de l'euro, qui venait de prendre 4% récemment. La devise reste nettement au-dessus des 1,35 dollar, à 1,3547 dollar, mais s'est repliée par rapport à son plus haut de 14 mois à 1,3588.

La nervosité a également fait remonter les taux de rendement des obligations souveraines italiennes et espagnoles, qui s'établissent à 4,340% contre 4,283% et 5,265% contre 5,205% respectivement, tandis que les futures sur Bunds allemands restent orientés en hausse.

La baisse de confiance dans l'économie européenne a commencé à affecter les marchés des matières premières, même si les investisseurs continuent à parier sur la reprise mondiale.

Le baril de Brent Mer du Nord se replie légèrement sous la barre des 115 dollars, à 114,75.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...