Bourse > Direct energie > Direct energie : Ventes trimestrielles en baisse de 9,7%
DIRECT ENERGIEDIRECT ENERGIE DIREN - FR0004191674DIREN - FR0004191674
32.070 € -0.71 % Temps réel Euronext Paris
32.300 €Ouverture : -0.71 %Perf Ouverture : 32.750 €+ Haut : 32.000 €+ Bas :
32.300 €Clôture veille : 22 723Volume : +0.06 %Capi échangé : 1 322 M€Capi. :

Direct energie : Ventes trimestrielles en baisse de 9,7%

tradingsat

(CercleFinance.com) - Poweo a fait état, au titre de son 1er trimestre 2011, de ventes en baisse de 9,7% à 197,8 millions d'euros. Le distributeur et producteur alternatif d'électricité a enregistré, en trois mois, une baisse de 5,3% de sa base clients à 363.500 sites à fin mars (soit -13,8% sur un an), ce qui reflète l'arrêt de l'acquisition de clients dans l'attente de la réforme du marché de l'électricité.

En Bourse de Paris ce matin, l'action Poweo recule de 3% et revient sur les 4,2 euros. Stable depuis le début de l'année, le titre a perdu 60,8% de sa valeur en un an.

Dans le détail, les ventes trimestrielles d'électricité ont baissé de 28,8% à 59,3 millions, celles de gaz de 38,8% à 31 millions, et la production d'électricité a baissé de 10,5% à 47,2 millions.

L'Energy Management est en revanche passé de - 0,2 à + 26 millions. 'Cela reflète, entre autres éléments, le rebond marqué des prix de marché de l'électricité suite aux évènements dramatiques de Fukushima (Japon), qui ont propulsé les prix à terme au-dessus des 60 euros par MWh comparé à un niveau moyen aux alentours de 55 euros à fin 2010', indique le groupe.

Poweo rappelle qu'en février dernier, il a transféré au groupe autrichien Verbund sa participation de 60% dans Poweo Production, filiale dans laquelle sont logés tous ses actifs de production électrique. Le groupe détient cependant une option de rachat de ladite participation expirant en juin 2013. Considéréee comptablement comme une opération de financement, cette décision permet à Poweo de continuer à consolider 100% des actifs de Poweo Production.

Le groupe souligne que le prix de l'accès régulé à l'énergie nucléaire historique (ARENH) d'EDF fixé par le ministère de l'Energie, mi-avril, a été 'plus élevé que requis' et qu'il ne permet pas aux nouveaux entrants sur le marché électrique de générer une marge brute suffisante pour équilibrer leur activité.

Le groupe “évalue actuellement diverses stratégies de marketing et ventes focalisées sur les clients duals et/ou à forte contribution, qui pourraient permettre de maximiser la marge des clients électricité tout en générant des marges additionnelles sur la fourniture de gaz et de services”. Mais malgré tout, les activités de commercialisation devraient rester déficitaires en 2011.

Cependant et suite aux évènements du Japon, la hausse des prix de l'électricité 'pourrait permettre à Poweo de bénéficier d'opportunités de profit et de compenser partiellement les pertes de ses activités de commercialisation'.

Hors Poweo Production, le groupe non endetté disposait à fin avril d'une trésorerie nette supérieure à 55 millions d'euros.

Après la consolidation par intégration globale de Poweo Production, le bilan du groupe inclura les financements de projets à long terme liés aux actifs de production, ainsi qu'une dette financière de 120 millions d'euros correspondant à l'opération de financement avec Verbund décrite précédemment.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...