Bourse > Direct energie > Direct energie : Revient dans le vert en 2012
DIRECT ENERGIEDIRECT ENERGIE DIREN - FR0004191674DIREN - FR0004191674
33.050 € +1.16 % Temps réel Euronext Paris
32.550 €Ouverture : +1.54 %Perf Ouverture : 33.150 €+ Haut : 32.550 €+ Bas :
32.670 €Clôture veille : 10 994Volume : +0.03 %Capi échangé : 1 362 M€Capi. :

Direct energie : Revient dans le vert en 2012

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les comptes de Poweo Direct Energie sont revenus dans le vert en 2012, exercice qui s'est soldé par un résultat net part du groupe de 4,7 millions d'euros, contre une perte de 40,5 millions en 2011. Le groupe mise maintenant sur les synergies découlant de la fusion.

Sur l'année, les ventes du distributeur alternatif d'énergie né de la fusion de Poweo et de Direct Energie ont décollé en termes publiés de 65% à 590,7 millions d'euros, ce qui correspond à une consommation énergétique de 8,6 TWh. Notons que le CA de Poweo est dans le cadre du rapprochement consolidé depuis le 1er juillet, ce qui représente 105,3 millions de ventes sur l'exercice.

Le groupe a livré en 2012 l'électricité à 798.000 clients et le gaz à 227.000. Le taux d'attrition de son portefeuille de clients, qui était de 1,9% en 2011, a baissé à 1,7% en 2012.

Du côté du compte d'exploitation, le résultat opérationnel courant reste négatif à hauteur de 5 millions d'euros, contre une perte de 59,2 millions en 2011.

En termes de bilan, les capitaux propres sont redevenus positifs en 2012, à 20,4 millions d'euros contre - 12,1 millions en 2011. La trésorerie atteignait 58,3 millions à fin décembre 2012.

La trésorerie nette était de + 9,8 millions en fin d'année dernière, contre - 71,6 millions à fin 2011.

En guise de perspectives pour 2013, Poweo Direct Energie table sur les 'premiers effets de synergies' : 'la rationalisation opérée sur le portefeuille de marques va permettre davantage de cohérence et d'efficacité des actions de communication qui seront soutenues par des investissements media en 2013', estime le groupe.

Les synergies opérationnelles sont chiffrées entre 20 et 25 millions d'euros en année pleine à compter de 2014.

'La réussite de la fusion et le cadre réglementaire actuel donnent désormais au groupe des perspectives de cash flow opérationnel positif', a déclaré le PDG Xavier Caïtucoli.

Le groupe rappelle aussi qu'il développe ses propres capacités de production, comme une centrale électrique à cycle combiné au gaz naturel qui devrait entrer en service 'fin 2016', à Landivisiau, en Bretagne.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...