Bourse > Dietswell > Dietswell : Quasi-stabilité des revenus à fin 2015
DIETSWELLDIETSWELL ALDIE - FR0010377127ALDIE - FR0010377127
1.020 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
1.020 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 1.020 €+ Haut : 1.020 €+ Bas :
1.020 €Clôture veille : 58Volume : +0.00 %Capi échangé : 5 M€Capi. :

Dietswell : Quasi-stabilité des revenus à fin 2015

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dietswell a rapporté ce lundi avoir généré 28,1 millions d'euros de chiffre d'affaires à fin 2015, soit un recul de 0,4% par rapport à l'exercice précédent.

Une performance honorable au regard de la chute des prix du baril de pétrole, ont souligné Pierre Laborie et Jean-Claude Bourdon, respectivement PDG et vice-président exécutif du groupe, qui a par ailleurs 'continué d'améliorer la rentabilité de ses opérations, ainsi que le montreront les résultats de l'exercice 2015 publiés courant avril'.

'Ces performances confirment le bien-fondé de la stratégie engagée depuis 2010 de croissance axée sur des services techniques à forte valeur ajoutée', ont estimé les 2 dirigeants.

Les ventes provenant de la branche 'Solutions' ont reculé de 43% à 2 millions d'euros, mais s'inscrivent en hausse à périmètre comparable, sachant que le chiffre de 2014 intégrait une part de sous-traitance pour fabrication à hauteur de 1,7 million. Les revenus issus du pôle 'Services' ont pour leur part diminué de 9% à 15 millions d'euros du fait du ralentissement du marché en général et des opérations au Gabon en particulier au cours de second semestre. 'La phase de consolidation en cours sera aussi l'occasion de se positionner sur d'autres activités du secteur Oil & Gas, mais également en dehors du secteur', a expliqué.

A contrario, les divisions 'Factoring' et 'Contracting' ont vu leurs chiffre d'affaires respectifs grimper de 8 et 62% à 4,3 et 6,8 millions d'euros. L'activité a été notamment soutenue par des projets de réception d'appareil offshore, ainsi que l'exécution d'un accord-cadre à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis) concernant le 'Factoring' tandis que le contrat 'Enagas' (premier opérateur gazier espagnol) ayant trait à la remise en état et à l'exploitation de l'appareil de forage de la plate-forme Gaviota a soutenu le segment 'Contracting'.

Dans un environnement particulièrement difficile en 2016, la société se dit néanmoins confiante dans ses perspectives de développement. Le carnet de commandes consolidé s'élevait par ailleurs à 7,5 millions d'euros au 1er février dernier.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...