Bourse > Diageo > Diageo : La Chine plombe les ventes de Pernod Ricard
DIAGEODIAGEO DGE - GB0002374006DGE - GB0002374006
27.300 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
27.100 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 58 626 M€Capi. :

Diageo : La Chine plombe les ventes de Pernod Ricard

La Chine plombe les ventes de Pernod RicardLa Chine plombe les ventes de Pernod Ricard

PARIS (Reuters) - Pernod Ricard a annoncé jeudi un ralentissement nettement plus fort que prévu de ses ventes au premier trimestre de son exercice décalé, impacté par un fort repli en Chine.

Les ventes du propriétaire du cognac Martell, du whisky Chivas Regal ou de la vodka Absolut ont totalisé 2,013 milliards d'euros entre juillet et septembre, accusant une baisse de 9% en données publiées et de 1% hors effets de change, alors que les analystes tablaient en moyenne sur une croissance de 1,7%.

Ce recul intervient après une progression de 5% au trimestre précédent.

L'Asie compte pour près de 45% des résultats du groupe qui, comme ses concurrents, souffre du ralentissement en Chine, son deuxième marché, où les mesures anti-corruption plombent les ventes de cognac.

Son concurrent Rémy Cointreau a lui aussi lourdement pâti du ralentissement du marché chinois et a vu ses ventes chuter de 5,3% au deuxième trimestre de son exercice décalé.

Jusqu'ici tiré par la croissance des pays émergents, Pernod Ricard voit la tendance s'inverser avec une chute de ses ventes de 6% dans les pays émergents, hors Amérique latine, une progression de 3% en Europe et une stabilité sur le continent américain.

Le ralentissement asiatique se traduit aussi par un effet mix défavorable, lié au recul des ventes du cognac Martell et du whisky Ballentine's.

Le groupe souffre aussi d'une base de comparaison élevée, la croissance ayant grimpé de 18% en Chine et de 16% aux Etats-Unis un an auparavant.

Prudent, le numéro deux mondial des spiritueux derrière Diageo dit tabler sur une progression de son résultat opérationnel courant comprise entre 4% et 5% pour l'exercice qui sera clos le 30 juin 2014, après une hausse de 6% au cours de l'exercice précédent.

Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...