Bourse > Dexia > Dexia : Le dg de dexia s'en prend aux "pirates" de la zone euro
DEXIADEXIA DEXB - BE0974290224DEXB - BE0974290224
13.130 € -2.60 %
13.250 €Ouverture : -0.91 %Perf Ouverture : 13.450 €+ Haut : 13.130 €+ Bas :
13.480 €Clôture veille : 533Volume : +0.00 %Capi échangé : 25 590 M€Capi. :

Dexia : Le dg de dexia s'en prend aux "pirates" de la zone euro

Le dg de dexia s'en prend aux Le dg de dexia s'en prend aux

BRUXELLES (Reuters) - Le directeur général de Dexia accuse les spéculateurs de tout faire pour provoquer un défaut sur les dette souveraines une pratique qu'il compare à la piraterie du XVIIe siècle.

Pierre Mariani a dû solliciter une aide publique pour la banque qu'il dirige, affectée par la forte dépréciation de ses avoirs en dette souveraine.

Lors d'un séminaire qui se tenait vendredi à Bruxelles, il s'en est pris aux spéculateurs qui achètent des assurances contre un défaut souverain puis tentent de provoquer ce même défaut.

Selon lui, ces personnes qui achètent ces assurances financent des "pirates" qui leur permettront ensuite de faire beaucoup d'argent en cas de défaut.

Ce mécanisme s'apparente, d'après Pierre Mariani, à une pratique que le roi d'Angleterre avait interdit au 17e siècle, à savoir l'assurance à nu de cargaisons. Certains souscrivaient ces assurances, sans avoir la moindre part dans les navires qui transportaient ces cargaisons, et payaient des pirates pour les couler, a-t-il expliqué.

Ben Deighton, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...