Bourse > Dexia > Dexia : Dexia rassure sur son activité malgré les actifs toxiques
DEXIADEXIA DEXB - BE0974290224DEXB - BE0974290224
13.065 € -0.65 %
13.030 €Ouverture : +0.27 %Perf Ouverture : 13.225 €+ Haut : 13.030 €+ Bas :
13.150 €Clôture veille : 3 493Volume : +0.00 %Capi échangé : 25 463 M€Capi. :

Dexia : Dexia rassure sur son activité malgré les actifs toxiques

tradingsat

par Matthieu Protard et Philip Blenkinsop

PARIS/BRUXELLES (Reuters) - Dexia a rassuré le marché mercredi en affichant des performances opérationnelles trimestrielles meilleures qu'attendu qui ont éclipsé de nouvelles pertes et dépréciations sur ses actifs toxiques et son portefeuille obligataire.

Hors impact lié aux cessions d'actifs toxiques, son résultat avant impôt a doublé sur les trois premiers mois de l'année, à 421 millions d'euros. Ses revenus ont quant à eux augmenté de 7,6%.

"Du fait de la réduction du gap de liquidité à court terme et de la diminution globale du portefeuille extrêmement rapide au cours des douze mois écoulés, nous avons enregistré des pertes de revenus importantes", a déclaré Pierre Mariani, le président du comité de direction de la banque, lors d'une conférence téléphonique.

"C'est le prix de la sécurité renforcée et de l'assainissement du bilan du groupe", a-t-il ajouté.

L'action Dexia grimpait de 4,65% à 2,70 euros à 11h24, surperformant l'indice sectoriel Stoxx 600 des banques européennes en progression de 0,4% au même moment.

Elle était la deuxième plus forte hausse de l'indice SBF 120 à Paris.

Depuis le début de l'année, le titre gagne 3,9% après avoir chuté de 38% en 2010.

"L'activité 'core' affiche une performance satisfaisante et supérieure aux attentes du consensus sur toutes les lignes du compte de résultat", relèvent les analystes de Natixis dans leur note de recherche. "Le groupe a bénéficié de la dynamique de l'activité dans la banque de détail tant en Belgique qu'en Turquie."

En tenant compte des actifs toxiques, le bénéfice net ressort sous les attentes, en baisse de 68% à 69 millions d'euros, alors que les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 92,4 millions d'euros, selon le consensus établi par Inquiry Financial.

"ANNÉE CHARNIÈRE"

Dexia, qui était avant la crise le leader mondial du financement des collectivités locales, a prévenu en février que 2011 serait une nouvelle année difficile pour le groupe qui poursuit sa restructuration et le rééquilibrage de son bilan, avec une priorité donnée aux activités de banque de détail.

"Le rythme soutenu des ventes d'actifs a généré des pertes supérieures de 61 millions d'euros à celles du premier trimestre 2010, ainsi que 37 millions d'euros de perte de marge sur actifs cédés et amortis", explique la banque, qui a réduit de 9,6 milliards d'euros entre janvier et mars son portefeuille obligataire en cours de liquidation.

Contrainte à une lourde restructuration en contrepartie des aides reçues pendant la crise, Dexia s'est engagée auprès de la Commission européenne à réduire de 35% la taille de son bilan d'ici à 2014 et à ramener à 10% la part de ses financements à court terme.

A fin mars, le groupe explique avoir réduit de 40 milliards d'euros la taille de son bilan, qui atteint désormais 527 milliards d'euros.

"2011 est une année charnière qui pourrait se traduire par l'accélération de la cession des actifs non stratégiques", notent encore les analystes de Natixis.

La banque s'est aussi engagée à vendre des activités à l'international, dont sa filiale d'assurance en Turquie.

Elle a déjà cédé sa filiale slovaque au fonds d'investissement Penta Investments et négocie actuellement la vente de ses activités en Israël.

"Le processus de cession de DenizEmeklilik, filiale d'assurance de DenizBank en Turquie, engagé au quatrième trimestre 2010, devrait aboutir au cours du deuxième semestre 2011", a fait savoir Dexia.

Pour résoudre ses problèmes de refinancement sur les marchés, la banque a trouvé l'an dernier avec la Banque postale un accord de liquidité de principe en vertu duquel la filiale bancaire de La Poste s'est engagée à souscrire des obligations foncières émises par Dexia.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...