Bourse > Dexia > Dexia : Dexia lance la dernière phase de son démantèlement
DEXIADEXIA DEXB - BE0974290224DEXB - BE0974290224
13.030 € -0.91 %
13.030 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 13.225 €+ Haut : 13.030 €+ Bas :
13.150 €Clôture veille : 4 470Volume : +0.00 %Capi échangé : 25 395 M€Capi. :

Dexia : Dexia lance la dernière phase de son démantèlement

tradingsat

par Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - Dexia a donné jeudi le coup d'envoi de la phase finale de son démantèlement en validant la vente des filiales dont la banque franco-belge doit se défaire dans le cadre de son plan de sauvetage.

Dexia a tenu dans la nuit de mercredi à jeudi un conseil d'administration qui a en outre approuvé la nationalisation de la banque de détail belge pour quatre milliards d'euros et validé les négociations avec la Caisse des Dépôts (CDC) et La Banque postale pour redessiner le secteur du financement des collectivités locales françaises.

Première victime bancaire d'ampleur de la crise de la dette souveraine dans la zone euro, Dexia ne devrait subsister que sous la forme d'une holding cotée à Bruxelles qui regroupera des activités de services financiers au secteur public en France, en Espagne, en Italie et en Allemagne.

"Le conseil m'a (...) donné mandat de finaliser la vente de RBC Dexia (services aux investisseurs institutionnels) et de céder la filiale de gestion d'actifs Dexia Asset Management ainsi que la filiale turque DenizBank", a expliqué l'administrateur délégué (directeur général) Pierre Mariani au journal Les Echos.

"Le processus de vente de la banque internationale au Luxembourg est en cours de finalisation", a-t-il ajouté.

Il y a dix jours, Luc Frieden, ministre des Finances du Luxembourg, a déclaré qu'un groupe du Qatar, membre de la famille royale Al Thani, était prêt à racheter la branche luxembourgeoise de Dexia.

Sur le front français, le conseil d'administration a approuvé le projet d'acquisition par la CDC et La Banque postale de respectivement 65% et 5% du capital de Dexia Municipal Agency (Dexma), la société qui refinance les prêts accordées par Dexia Crédit Local (DCL) aux collectivités locales françaises.

Dexia s'est engagé à fournir à Dexma des garanties portant sur un portefeuille de 10 milliards d'euros de prêts structurés conclus avec des collectivités locales françaises.

PRÊTS TOXIQUES

Pour ce faire, Dexia bénéficiera elle-même d'une contre-garantie de la France à hauteur de 70% des pertes excédant 500 millions d'euros.

Outre l'émoi causé par ce deuxième plan de sauvetage, Dexia se trouve au centre d'une intense controverse après avoir accordé des prêts considérés comme toxiques à de nombreuses collectivités locales.

Mais la poursuite de l'activité de prêts au secteur public local ne sera plus effectué par Dexia Crédit Local mais par une coentreprise détenue respectivement à 65% et 35% par La Banque postale et la CDC.

Si Dexia indique que le fonctionnement de cette nouvelle coentreprise et de Dexma s'appuiera en partie sur les équipes de Dexia Crédit Local, le devenir de cette filiale et de ses employés suscite la crainte des syndicats.

En effet, le coeur de métier de DCL - le financement des collectivités locales françaises - sera effectué par la Caisse des dépôts et La Banque postale.

Le conseil d'administration de Dexia s'est néanmoins voulu rassurant quant aux perspectives de Dexia Crédit Local qui, selon son communiqué, restera "impliqué dans le financement local et continuera à offrir une large gamme de produits et services financiers à ses clients du secteur public".

L'action Dexia ne vaut plus aujourd'hui que 0,61 euro. Elle a perdu trois quarts de sa valeur depuis le début de l'année après avoir reculé de près de 39% en 2010.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...