Bourse > Dexia > Dexia : Dexia cède des actifs très risqués
DEXIADEXIA DEXB - BE0974290224DEXB - BE0974290224
13.450 € -0.22 %
13.250 €Ouverture : +1.51 %Perf Ouverture : 13.450 €+ Haut : 13.250 €+ Bas :
13.480 €Clôture veille : 28Volume : +0.00 %Capi échangé : 26 214 M€Capi. :

Dexia : Dexia cède des actifs très risqués

tradingsat

PARIS/BRUXELLES (Reuters) - Dexia a annoncé vendredi l'accélération de ses cessions d'actifs pour se libérer des garanties d'Etats et améliorer sa profitabilité, ce qui se traduira dans l'immédiat par des coûts de 3,6 milliards d'euros au deuxième trimestre.

L'impact de la cession de Financial Products, son portefeuille d'activités purement financières jugé très risqué, sera "partiellement compensé" en 2011 par les performances des métiers commerciaux, pour leur part "en ligne" avec les objectifs de Dexia, a-t-il expliqué dans un communiqué.

"Nous nous libérons du poids des activités purement financières héritées du passé (...) Nous deviendrons profitables de manière importante dès le troisième trimestre de cette année", a déclaré Pierre Mariani, président du comité de direction du groupe, lors d'une conférence téléphonique.

Dexia, qui a échappé à la faillite à l'automne 2008 grâce à un renflouement consenti par les Etats belge, français et luxembourgeois, a été contraint l'année dernière par les autorités européennes de céder certaines de ses activités en contrepartie des aides reçues pendant la crise.

"Ils passent une provision importante mais ils réduisent leurs actifs toxiques et leurs besoins de liquidités", estime un trader.

L'action Dexia, suspendue de cotation depuis le milieu de la matinée alors que se réunissait le conseil d'administration, a repris sur une hausse mesurée à 13h40 après ces annonces, avant d'accélérer sa progression dans l'après-midi.

Suspendu à 2,514 euros (+3,24%), le titre se traitait à 2,605 euros (+6,98%) à 15h15, à comparer avec une hausse de 1,15% de l'indice sectoriel européen porté par l'espoir d'un adoucissement des normes prudentielles Bâle III dans l'Union.

RENFORCEMENT DU RATIO DE SOLVABILITÉ

L'annonce a également été bien accueillie par les analystes.

"Dexia continue de nettoyer son portefeuille et sera profitable dès le troisième trimestre de cette année, ce qui est plutôt rassurant. De plus elle se libère de la garantie de l'Etat", juge David Thébault, responsable de trading quantitatif chez Global Equities. "Elle a bien choisi son jour."

Le groupe franco-belge de services financiers, qui cède par cette opération des actifs d'une catégorie très risquée et réduit très significativement son exposition au marché immobilier américain, anticipe que son ratio de fonds propres Tier 1 se maintiendra au-dessus de 12% à fin 2011.

"Ce plan nous conduit à réduire notre exposition aux Etats-Unis et à améliorer dans la durée nos positions de liquidité", a expliqué Pierre Mariani.

Pour réaliser ces cessions, Dexia passe des dépréciations sur des actifs pour les ramener à la valeur du marché.

"Il s'agit de 9,5 milliards de dollars d'actifs aujourd'hui garantis par les Etats que nous allons passer à la valeur de marché pour pouvoir les vendre. Cela nous conduira à abandonner les garanties d'Etats correspondantes", a-t-il poursuivi.

Dans le cadre de son plan de cessions, Dexia a déjà vendu sa filiale slovaque au fonds d'investissement Penta Investments et négocie actuellement la vente de ses activités en Israël.

La cession de ses activités d'assurance en Turquie doit quant à elle être finalisée dans le courant du second semestre 2011.

Marie Mawad à Paris et Philip Blenkinsop à Bruxelles, avec Juliette Rouillon et Nicolas Delame, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...