Bourse > Dexia > Dexia : Bruxelles veut couper tout lien entre dexia et la france
DEXIADEXIA DEXB - BE0974290224DEXB - BE0974290224
13.470 € +1.28 %
13.300 €Ouverture : +1.28 %Perf Ouverture : 13.525 €+ Haut : 13.250 €+ Bas :
13.300 €Clôture veille : 1 379Volume : +0.00 %Capi échangé : 26 253 M€Capi. :

Dexia : Bruxelles veut couper tout lien entre dexia et la france

Bruxelles veut couper tout lien entre dexia et la franceBruxelles veut couper tout lien entre dexia et la france

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français a accepté de couper tout lien capitalistique entre la banque franco-belge Dexia et les activités françaises de financement des collectivités locales de l'établissement afin d'avoir le feu vert de Bruxelles au plan de démantèlement, indique vendredi le quotidien Les Echos.

Dans le schéma arrêté en février pour la reprise de Dexia Municipal Agency (Dexma), spécialisé dans le refinancement des collectivités locales, il avait été convenu que l'Etat français, et la Caisse des dépôts prennent respectivement 31,67% de Dexma et que Dexia, via Dexia Crédit Local en France, conserve également une part de 31,67%.

La Banque postale devait dans ce schéma ne prendre qu'environ 5%.

"Pour Bruxelles, un tel projet était incompatible avec les garanties publiques de 90 milliards d'euros nécessaires à la mise en extinction de Dexia", écrit le quotidien français, qui ne cite pas ses sources.

Pour obtenir l'accord de la Commission européenne, les parties françaises, à savoir l'Etat français, la CDC et la Banque postale, ont, selon Les Echos, décidé de reprendre et de se partager les 31,67% de Dexia dans Dexma.

Ni Dexia, ni la Caisse des dépôts, ni la Banque postale n'ont souhaité faire de commentaires. Personne n'était joignable dans l'immédiat à Bercy pour réagir.

Toujours selon Les Echos, la Commission européenne souhaite également que les produits structurés les plus risqués soient maintenus dans leurs entités d'origine, soit près de 2 milliards d'euros chez Dexia Crédit Local et quelque 10 milliards chez Dexma.

Ce dernier portefeuille de 10 milliards d'euros doit être intégré à la nouvelle banque de financement des collectivités qui sera codétenue par la Banque postale (65%) et la CDC (35%).

Matthieu Protard, avec Leigh Thomas, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...