Bourse > Dassault aviation > Dassault aviation : Prévisions, transport et dividende de Thales déçoivent
DASSAULT AVIATIONDASSAULT AVIATION AM - FR0000121725AM - FR0000121725
1 076.850 € -0.57 % Temps réel Euronext Paris
1 082.350 €Ouverture : -0.51 %Perf Ouverture : 1 087.800 €+ Haut : 1 072.450 €+ Bas :
1 083.050 €Clôture veille : 6 509Volume : +0.08 %Capi échangé : 8 885 M€Capi. :

Dassault aviation : Prévisions, transport et dividende de Thales déçoivent

Thales vise une hausse de 15% de son Ebit en 2015Thales vise une hausse de 15% de son Ebit en 2015

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Thales recule en Bourse jeudi, ayant déçu le marché par ses prévisions pour 2015, ses indications pour redresser la rentabilité de son pôle transport et son dividende inchangé au titre de 2014.

L'équipementier spécialisé dans l'aérospatiale, la défense et la sécurité a dit viser pour 2015 une hausse d'environ 15% de son bénéfice opérationnel, après un exercice 2014 pénalisé par le constructeur naval militaire DCNS, dont il détient 35%.

Thales anticipe aussi un retour à la croissance organique cette année, comptant engranger l'effet d'une hausse de près de 20% de ses prises de commandes en deux ans.

L'action recule de 2% à 50,52 euros à 13h20, accusant l'une des plus fortes baisses du SBF 120.

"Thales a calmé les ardeurs sur le dividende et a manqué de clarté sur son activité transport", a résumé un analyste, soulignant que le consensus était déjà au-delà des prévisions fournies pour 2015.

Il faudra "un peu de temps" pour ramener la marge opérationnelle de la division transport aux environs de 7%, après une chute de 6,7% en 2013 à 2,3% en 2014, a précisé le directeur financier Pascal Bouchiat lors d'une conférence de presse.

Thales a attribué cette contre-performance à des "difficultés d'exécution" dans plusieurs projets, notamment dans le transport urbain, et a dit espérer un effet progressif des mesures correctives mises en place.

Le PDG Patrice Caine a toutefois souligné que le transport restait une activité "coeur" pour Thales.

Le groupe, dont l'Etat détient 26% et Dassault Aviation 25%, proposera un dividende maintenu à 1,12 euro par action au titre de 2014, alors que le marché espérait une hausse.

Thales s'attend à ce que ses prises de commandes se maintiennent à un "niveau élevé" en 2015.

GROS CONTRATS "À PORTÉE DE MAIN"

Patrice Caine a précisé que plusieurs contrats d'environ un demi-milliard d'euros étaient "à portée de main", en incluant le contrat d'aide à l'armée libanaise.

Le groupe pourrait bénéficier dans les prochains mois de contrats à l'export du Rafale de Dassault Aviation, qu'il équipe en radars, équipements de communications et de calculateurs, après la première commande de l'avion de combat signée le 16 février en Egypte.

Ce contrat, comportant 24 Rafale, une frégate de DCNS et des missiles pour un montant total de 5,2 milliards d'euros, représente près d'un milliard d'euros pour Thales, a indiqué Patrice Caine.

Pour 2015, Thales table sur un bénéfice opérationnel de 1,130 milliard à 1,150 milliard d'euros, soit une hausse d'environ 15% au taux de change actuel.

Le groupe confirme aussi viser pour 2017/2018 une marge opérationnelle comprise entre 9,5% et 10%, contre 7,6% en 2014 - et 8,5% hors DCNS.

Thales a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 12,974 milliards d'euros, en hausse de 2% en données publiées mais en recul de 1% sur une base organique, au-dessus du consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui s'établissait à 12,872 milliards.

Lors de l'assemblée générale du 13 mai, le groupe demandera à ses actionnaires d'approuver une modification statutaire relevant l'âge limite du président du conseil d'administration et permettant de valider la nomination d'Henri Proglio, l'ex-PDG d'EDF âgé de 65 ans nommé juste avant Noël.

A l'issue d'un long processus, Henri Proglio, réputé proche de Dassault, constituera ainsi un tandem avec Patrice Caine au poste de DG.

Thales a confirmé la nomination de deux administrateurs supplémentaires au conseil, permettant de refléter leur poids dans le capital du groupe, comme l'avaient déclaré à Reuters deux sources proches du dossier à la mi-février.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...