Bourse > Dassault aviation > Dassault aviation : L'export permet à Dassault d'augmenter la production du Rafale
DASSAULT AVIATIONDASSAULT AVIATION AM - FR0000121725AM - FR0000121725
1 032.000 € -1.78 % Temps réel Euronext Paris
1 041.400 €Ouverture : -0.90 %Perf Ouverture : 1 058.700 €+ Haut : 1 026.350 €+ Bas :
1 050.750 €Clôture veille : 13 779Volume : +0.15 %Capi échangé : 9 414 M€Capi. :

Dassault aviation : L'export permet à Dassault d'augmenter la production du Rafale

L'export permet à Dassault d'augmenter la production du RafaleL'export permet à Dassault d'augmenter la production du Rafale

ISTRES, Bouches-du-Rhône (Reuters) - Dassault Aviation, qui a livré lundi à l'Egypte les trois premiers Rafale jamais exportés, va augmenter sa cadence de production afin de faire face à de nouvelles commandes hors de France, a déclaré son PDG.

Ces trois avions de combat, qui font partie d'une commande de 24 unités passée en février, s'envoleront mardi pour l'Egypte de la base militaire d'Istres (Bouches-du-Rhône). Ils survoleront le 6 août la cérémonie d'inauguration du doublement du canal de Suez en présence du président égyptien, le général Al-Sissi.

"J'ai décidé d'augmenter la cadence de fabrication du Rafale pour non seulement faire face aux premières commandes, mais surtout pour anticiper de futures commandes que nous estimons probables dans les mois qui viennent", a déclaré le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, à la presse, disant espérer un nouveau contrat fin 2015 ou début 2016.

Il s'exprimait à l'issue de la cérémonie de remise des trois avions, qui s'est déroulée au centre d'essais en vol de Dassault Aviation à Istres, en présence de l'ambassadeur d'Egypte en France, Ehab Badawy.

Dassault Aviation produit actuellement 11 Rafale par an qui, jusqu'à l'an passé, étaient tous destinés à l'armée française. Celle-ci n'en réceptionnera que cinq cette année, les six autres étant fabriqués pour l'Egypte (les trois livrés lundi et trois autres qui le seront début 2016).

Le nombre de livraisons de Rafale augmentera à partir de 2018, le temps pour le groupe d'orchestrer la montée en cadence, qui peut être au moins doublée, a précisé Eric Trappier à Reuters, ajoutant que les discussions avec la Malaisie et des présentations à l'Indonésie se poursuivaient.

Cette commande de 24 Rafale (16 biplaces et huit monoplaces) de l'Egypte, qui fut aussi le premier client export du Mirage 2000 de Dassault Aviation, entrait dans le cadre d'un contrat global de 5,2 milliards d'euros qui comprenait aussi des missiles et une frégate.

"L'ensemble des paiements est totalement honoré", a précisé Eric Trappier à la presse au sujet des avions de combat. Dassault Aviation a formé en six mois les pilotes et les techniciens égyptiens.

Ce contrat a été suivi en mai par une commande de 24 avions également avec le Qatar, dont les livraisons démarreront en 2018.

Eric Trappier a réaffirmé qu'il attendait dans les prochains mois la signature du contrat de 36 Rafale avec l'Inde, en négociation depuis le début avril, et qu'il considère comme une "première" tranche.

(Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...