Bourse > Dassault aviation > Dassault aviation : Dernière ligne droite pour la vente de Rafale à l'Inde
DASSAULT AVIATIONDASSAULT AVIATION AM - FR0000121725AM - FR0000121725
1 056.800 € +1.41 % Temps réel Euronext Paris
1 045.450 €Ouverture : +1.09 %Perf Ouverture : 1 059.000 €+ Haut : 1 044.650 €+ Bas :
1 042.150 €Clôture veille : 1 413Volume : +0.02 %Capi échangé : 9 641 M€Capi. :

Dassault aviation : Dernière ligne droite pour la vente de Rafale à l'Inde

L'Inde négocierait l'achat de 63 RafaleL'Inde négocierait l'achat de 63 Rafale

par John Irish

PARIS (Reuters) - Les négociations pour la vente à l'Inde de dizaines d'avions Rafale de Dassault Aviation fabriqués en France sont entrées dans leur dernière ligne droite, a-t-on appris de sources diplomatique et gouvernementale françaises.

Un diplomate français a indiqué qu'une annonce devrait être faite ce vendredi, après la rencontre entre François Hollande et le Premier ministre indien Narendra Modi, qui effectue une visite officielle en France vendredi et samedi.

"Ça sera sans doute un peu plus qu'en Egypte (24 Rafale vendus-NDLR) mais beaucoup moins que 50", a dit un diplomate.

Selon Le Monde, les négociations portent sur l'achat de 63 avions, pour un montant de 7,2 milliards d'euros.

Une source gouvernementale française a quant à elle indiqué que des négociations entre responsables indiens et français avaient duré une bonne partie de la nuit.

"On est probablement dans la dernière ligne droite", a dit cette source. "On n'a jamais été aussi proche d'un accord."

Des responsables indiens ont confirmé qu'un "effort majeur" était en cours pour parvenir à un accord.

"Toute annonce précipitée serait contraire à l'objectif recherché", a déclaré le président français lors d'un déplacement en Ardèche.

"Nous ne sommes pas loin", a-t-il ajouté, en évoquant la révision de certaines modalités de la discussion originale.

DÉCLARATION À 18H00

Narendra Modi fera une déclaration commune avec François Hollande, à 18h00 à Paris après leur rencontre.

"S'il faisait une annonce (...) ce serait une bonne nouvelle pour l'Inde et pour la France", a ajouté François Hollande.

Le quotidien Hindustan Times et le blogueur indien Nitin Ghokale, spécialisé dans les questions de défense, affirment eux aussi que les négociations portent sur l'achat d'une soixantaine de Rafale fabriqués en France en raison des problèmes rencontrés sur la localisation éventuelle d'une production en Inde.

Dassault Aviation mène des discussions exclusives depuis trois ans avec l'Inde, mais le contrat n'est toujours pas signé, notamment en raison de divergences sur les garanties demandées au groupe français sur les 108 avions sur 126 qui devaient construits en Inde par Hindustan Aeronautics Limited (HAL).

La vente qui ferait l'objet d'un accord vendredi porterait dès lors sur des avions fabriqués uniquement en France.

Dassault Aviation a signé le 16 février dernier son premier contrat d'exportation de l'avion avec l'Egypte, qui a commandé 24 Rafale. Le motoriste Safran ainsi que l'équipementier aéronautique Thales participent également à ce programme.

Le Rafale est utilisé depuis 1998 par l'armée française, qui a commandé au total 180 Rafale.

Personne n'était disponible dans l'immédiat chez Dassault Aviation pour commenter ces informations.

A 16h27, le titre Dassault Aviation gagnait 3,97% à la Bourse de Paris, celui de Thales 1,13% et l'action Safran 0,99%.

(Jean-Baptiste Vey et Jean-Michel Bélot, avec Frank Jack Daniel, Rupam Jain Nair and Douglas Busvine, édité par Yves Clarisse)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...