Bourse > Dassault aviation > Dassault aviation : Évoque les effets potentiels du shutdown
DASSAULT AVIATIONDASSAULT AVIATION AM - FR0000121725AM - FR0000121725
1 032.000 € -1.78 % Temps réel Euronext Paris
1 041.400 €Ouverture : -0.90 %Perf Ouverture : 1 058.700 €+ Haut : 1 026.350 €+ Bas :
1 050.750 €Clôture veille : 13 779Volume : +0.15 %Capi échangé : 9 414 M€Capi. :

Dassault aviation : Évoque les effets potentiels du shutdown

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur les neuf premiers mois de son exercice 2013, les ventes de Dassault Aviation ont augmenté de 3% à 2,6 milliards d'euros. 76% de ce montant a été réalisé à l'export et à hauteur de 74%, elles se concentrent sur les avions civils Falcon, précise le groupe aéronautique contrôlé par la famille Dassault associée à EADS. Notons que le groupe a averti que le “shutdown”, c'est-à-dire la fermeture partielle des administrations fédérales américaines qui aura duré plus de deux semaines, pourrait remettre en cause ses prévisions annuelles de livraisons.

Du 1er janvier au 30 septembre, les livraisons ont porté sur 41 avions d'affaires Falcon et sept avions de combat Rafale, contre des chiffres de respectivement 41 et 7 unités sur la même période en 2012.

En raison de l'augmentation du nombre de Rafale livrés, le CA militaire progresse de 7% à 684 millions d'euros.

Parallèlement, les prises de commandes dans le domaine civil ont atteint 2,2 milliards d'euros (+ 2,5%), dont 93% à destination de l'exportation. Les commandes nettes deFalcon ont atteint 41 unités, contre 37 un an plus tôt. Soit, en valeur, un montant de deux milliards d'euros environ contre 1,6 milliard un an plus tôt.

Dans le domaine militaire, les prises de commandes se sont limitées à 230 millions d'euros (- 57,7%), contre 544 millions un an plus tôt où une importante commande de simulateur avait été comptabilisée.

Au total, le carnet de commandes de Dassault Aviation se montait, au 30 septembre, à 7,5 milliards d'euros (- 6%), soit un ratio 'book to bill' de 0,85.

La trésorerie disponible se montait en fin de période à 3,3 milliards d'euros, contre 3,8 milliards fin septembre 2012.

Par ailleurs, le groupe rappelle qu'en France, 'la loi de programmation militaire, qui en sera la traduction budgétaire, aura un impact direct sur nos programmes Défense.' En Inde, les négociations exclusives en vue de la vente de 126 avions de combat se poursuivent.

Sur l'ensemble de l'année 2013, Dassault Aviation prévoit de livrer environ 70 Falcon (contre 66 en 2012) et 11 Rafale.

Cependant, 'les évènements aux États-Unis (shutdown) pourraient cependant remettre en cause ces prévisions', avertit le groupe.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...