Bourse > Danone > Danone : La division eaux tire le 1er semestre de danone
DANONEDANONE BN - FR0000120644BN - FR0000120644
58.390 € -0.19 % Temps réel Euronext Paris
58.250 €Ouverture : +0.24 %Perf Ouverture : 58.640 €+ Haut : 57.990 €+ Bas :
58.500 €Clôture veille : 1 789 300Volume : +0.27 %Capi échangé : 38 298 M€Capi. :

Danone : La division eaux tire le 1er semestre de danone

tradingsat

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Danone a publié jeudi des résultats semestriels en hausse grâce aux résultats record de sa division eaux, et a confirmé tous ses objectifs annuels en dépit d'un environnement qui reste difficile.

L'action du géant de l'agroalimentaire, premier des grands groupes mondiaux du secteur à publier ses résultats semestriels, baisse néanmoins, affectée par la diminution des volumes dans les produits laitiers frais liée à la forte hausse des prix.

Vers 12h30, le titre perdait 2,2% à 49,55 euros tandis que l'indice sectoriel européen cédait 0,43% et le CAC 40 1,58%. L'action Danone a gagné 5,5% depuis le début de l'année alors que l'indice sectoriel est stable.

"Le marché sanctionne de manière erronée la baisse des volumes dans les produits laitiers frais", commente Pierre Tegner, chez Oddo Securities, soulignant qu'au deuxième trimestre, Danone a battu le record qu'il avait établi au premier en matière de croissance organique et que sa marge est supérieure aux attentes.

L'analyste salue aussi "la bonne maîtrise" de Danone dans la gestion de ses coûts.

Pour 2011, Danone anticipe toujours une hausse, en données comparables, de 6% à 8% pour son chiffre d'affaires et d'environ 20 points de base pour sa marge opérationnelle courante.

L'ASIE À +21% AU T2

Le groupe table sur une hausse de l'ensemble de ses coûts de matières premières et d'emballage de 6% à 9% en moyenne sur 2011, avec une progression plus forte sur le premier semestre du fait des bases de comparaison avec 2010.

Grâce à d'importants efforts de productivité, l'entreprise, dont les marques vont des yaourts Actimel aux eaux d'Evian, affirme avoir protégé ses marges (-23 pdb), en ligne avec ses objectifs.

Lors d'une conférence téléphonique, le directeur financier Pierre-André Terisse a indiqué que l'essentiel des hausses de prix avait été passé au premier semestre, période pendant laquelle le relèvement moyen a été de 2%.

Il a estimé que les prix des matières premières avait probablement atteint leur "pic" au premier semestre.

Danone est en bonne voie pour réaliser son objectif de 500 millions de gains de productivité en 2011 puisqu'il a réalisé la moitié du chemin au premier semestre, a-t-il poursuivi.

Le groupe, qui l'an dernier a mis la main sur Unimilk, le n°2 russe des produits laitiers, assure que leur coentreprise est au rendez-vous de ses objectifs et que l'intégration des équipes sera finalisée à la fin 2011.

Pierre-André Terisse a précisé qu'en 2011 le groupe allait se focaliser sur l'amélioration des marges d'Unimilk et non sur ses volumes.

Le résultat opérationnel courant a progressé de 6,9% en données comparables au premier semestre, à 1.396 millions d'euros (consensus Thomson Reuters I/B/E/S 1.384,2 millions), tandis que le résultat net courant a crû de 3,4% à 870 millions (consensus de 894 millions).

Le chiffre d'affaires s'établit à 9.728 millions (+8,7% en données comparables), au regard d'un consensus de 9.740,8 millions (+8,7% en données comparables).

Au deuxième trimestre, le pôle "eaux" a vu ses ventes bondir de 18,9%, contre +5,5% dans les "produits laitiers frais" où les volumes sont en repli de 0,2%.

Dans la "nutrition infantile" la hausse est de 9,6% et de 8,7% dans la "nutrition médicale".

Sur cette période, les ventes de Danone ont augmenté de 20,8% en Asie, contre un gain d'à peine 4,2% en Europe.

Avec Dominique Vidalon, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...