Bourse > Danone > Danone : Danone prévoit d'investir pour augmenter ses capacités en russie
DANONEDANONE BN - FR0000120644BN - FR0000120644
62.650 € -0.22 % Temps réel Euronext Paris
62.960 €Ouverture : -0.49 %Perf Ouverture : 63.040 €+ Haut : 62.310 €+ Bas :
62.790 €Clôture veille : 1 485 430Volume : +0.23 %Capi échangé : 41 092 M€Capi. :

Danone : Danone prévoit d'investir pour augmenter ses capacités en russie

Danone prévoit d'investir pour augmenter ses capacités en russieDanone prévoit d'investir pour augmenter ses capacités en russie

MOSCOU (Reuters) - Danone prévoit d'investir environ 700 millions de dollars (525 millions d'euros) en Russie sur les cinq à sept prochaines années, afin d'y augmenter ses capacités et de profiter de la croissance attendue sur ce marché émergent.

"Nous avons beaucoup d'opportunités de développement car la consommation de produits laitiers en Russie est nettement plus basse qu'en Europe occidentale", a déclaré lundi à des journalistes Filip Kegels, président de la filiale russe du groupe.

Le géant français a accru sa présence en Russie en prenant en 2010 la majorité du capital du groupe local Unimilk et en fusionnant ses activités locales avec celles de ce dernier.

Les investissements prévus au cours des prochaines années permettront de moderniser les installations existantes, d'accroître les capacités de production et de développer un programme de formation pour les éleveurs locaux.

"La consommation par habitant est d'environ 15 kilos par an et on peut sans doute parvenir un jour au double de ce chiffre si l'on considère simplement la consommation dans l'ouest de l'Europe", a dit Bernard Hours, directeur général délégué de Danone.

La Russie représente aujourd'hui 11% des ventes de Danone, ce qui en fait l'un des principaux marchés du groupe, au niveau du marché français.

L'an dernier, la hausse des prix de vente du groupe sur le marché russe après une grave sécheresse avait eu pour effet une légère baisse des ventes en volume mais le chiffre d'affaires a progressé de 4% à environ 75 milliards de roubles (près de deux milliards d'euros).

Bernard Jours a déclaré que les prix en Russie restaient stables et que le groupe tablait sur une année 2012 "bonne, normale" sur ce marché.

Maria Kiselyova; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...