Bourse > Dalet > Dalet : Les comptes 2015 salués en Bourse
DALETDALET DLT - FR0011026749DLT - FR0011026749
10.000 € -0.20 % Temps réel Euronext Paris
10.020 €Ouverture : -0.20 %Perf Ouverture : 10.020 €+ Haut : 9.950 €+ Bas :
10.020 €Clôture veille : 951Volume : +0.03 %Capi échangé : 36 M€Capi. :

Dalet : Les comptes 2015 salués en Bourse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dalet finit bien la semaine, l'action grimpant de près de 5% vers 10h15 dans le sillage de la publication hier après marché de comptes annuels probants.

Le spécialiste de solutions logicielles pour la création, la gestion et la diffusion de contenus multimédias à destination des broadcasteurs, opérateurs et producteurs de contenu a certes vu sa perte nette part du groupe légèrement se creuser, de 600.000 à 800.000 euros, mais il a dégagé un bénéfice opérationnel courant de 300.000 euros, à comparer avec une perte de 400.000 euros à fin 2014.

La marge brute a par ailleurs crû de 7% en données proforma à 39 millions d'euros, tandis que le chiffre d'affaires a progressé de 10% (également en données proforma) à 41,7 millions, dont 28,3 millions de revenus provenant de la branche 'Edition de logiciels' (+14%), 10 millions issus de la division 'Matériels' (+27%) et 9,2 millions de ventes dans le segment 'Services' (-11%).

Les capitaux propres s'élevaient, eux, à 15,2 millions d'euros au 31 décembre dernier et les flux de trésorerie générés par
l'activité ont fortement progressé, atteignant 3,4 millions, à comparer à un million en 2014. Enfin, la trésorerie disponible s'élevait à 4,3 millions d'euros à fin décembre et l'endettement net est resté quasiment stable à 600.000 euros.

Fort d'un carnet de commandes très élevé au 1er janvier 2016 (36 millions d'euros), Dalet se dit confiant quant à la poursuite en 2016 de sa croissance, 'en s'appuyant sur une demande toujours soutenue pour ses solutions logicielles et sur la hausse régulière de ses contrats de maintenance-support'. Dans le détail, la croissance devrait être plus importante sur la marge brute que sur le chiffre d'affaires en raison de l'effet de base lié au contrat exceptionnel de ventes de matériels à faible marge signé en 2015.

L'une des principales priorités au titre de l'exercice en cours est l'amélioration progressive de la rentabilité opérationnelle
courante. A horizon 2017, la société ambitionne une marge opérationnelle courante comprise entre 4 et 5%.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...