Bourse > Dalenys > Dalenys : Recul de 16% de l'activité au t3, explications...
DALENYSDALENYS NYS - BE0946620946NYS - BE0946620946
6.088 € -0.47 %
6.200 €Ouverture : -1.81 %Perf Ouverture : 6.200 €+ Haut : 6.080 €+ Bas :
6.117 €Clôture veille : 14 625Volume : +0.08 %Capi échangé : 109 M€Capi. :

Dalenys : Recul de 16% de l'activité au t3, explications...

tradingsat

(Tradingsat.com) - Le Groupe Rentabiliweb a rapporté un chiffre d'affaires de 64,2 millions d'euros sur les neuf premiers mois de 2011, stable par rapport à la même période de 2010.

Les ventes du troisième trimestre ressortent à 19,7 M€, en repli de 16,1% par rapport au troisième trimestre 2010. Une baisse "purement comptable" qui n'a pas d'impact sur le résultat d'exploitation de la société, précise le management.

Cette variation résulte en fait d'une modification des modes de comptabilisation du chiffre d'affaires sur les activités de paiement et de micro-paiement. Pour les paiements par carte bancaire, Rentabiliweb n'intègre plus le volume d'affaires du client dans son chiffre d'affaires, mais uniquement sa propre commission.

Rentabiliweb évoque également un effet de base défavorable puisque le chiffre d'affaires du troisième trimestre 2010 était en hausse de 40,1% par rapport au troisième trimestre 2009, rappelle la société. Le groupe s'est aussi désengagé des activités les moins rentables.

"Après des années de forte croissance, le groupe se consacre en 2011 à la mise en place des relais de croissance pour les années 2012 à 2015 en continuant d'améliorer la marge opérationnelle de ses activités existantes. Le groupe précise ses objectifs pour 2011 : progression du résultat opérationnel annuel malgré des charges significatives liées au lancement de la nouvelle activité monétique et poursuite de la croissance du cash-back et de l'astrologie", a déclaré Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Président de Rentabiliweb.

Le dernier trimestre 2011 devrait se dérouler dans des conditions similaires au troisième trimestre. Sur l'ensemble de l'année, le Groupe anticipe un résultat opérationnel supérieur à celui de 2010.

En 2012, le groupe déploiera une stratégie offensive axée sur son activité de processeur de transactions bancaires, de cash back et de téléphonie pour la partie B to B.

Sur l'activité B to C, le groupe attend une forte accélération du pôle féminin bien-être et astrologie, grâce à une meilleure exploitation des ventes croisées issues des synergies commerciales entre les contenus.

Enfin, des développements internationaux ciblés seront concentrés sur l'Europe du Sud.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...