Bourse > Credit agricole > Credit agricole : Un nouveau dirigeant nommé pour Novo Banco (ex-BES)
CREDIT AGRICOLECREDIT AGRICOLE ACA - FR0000045072ACA - FR0000045072
10.600 € -1.40 % Temps réel Euronext Paris
10.700 €Ouverture : -0.93 %Perf Ouverture : 10.720 €+ Haut : 10.555 €+ Bas :
10.750 €Clôture veille : 6 482 930Volume : +0.23 %Capi échangé : 29 778 M€Capi. :

Credit agricole : Un nouveau dirigeant nommé pour Novo Banco (ex-BES)

Un nouveau dirigeant nommé pour Novo Banco (ex-BES)Un nouveau dirigeant nommé pour Novo Banco (ex-BES)

LISBONNE (Reuters) - La Banque du Portugal a nommé dimanche soir un nouveau directeur général pour Novo Banco, nouvel établissement regroupant les actifs sains de Banco Espirito Santo (BES), à la suite de la démission de trois dirigeants samedi.

Eduardo Stock da Cunha, un banquier de 51 ans avec une expérience à l'international, a notamment travaillé chez Santander et Lloyds dans des pays tels que le Portugal, la Grande-Bretagne, l'Espagne et les Etats-Unis.

Début août, l'Etat a dû voler au secours de BES, première banque portugaise par les avoirs, qui a failli sombrer avec l'effondrement de l'empire financier de sa famille fondatrice.

BES, dont Crédit agricole est le deuxième actionnaire avec 14,6% du capital, a depuis été partagée entre une "bonne" banque, renommée Novo Banco, récapitalisée à hauteur de 4,9 milliards, et une "mauvaise" banque regroupant les actifs les plus toxiques liés pour la plupart à la famille Espirito Santo.

Jorge Cardoso, membre du conseil d'administration de la banque publique Caixa General de Depositos, a été nommé directeur financier de Novo Banco, précise la Banque du Portugal.

La banque centrale réaffirme également sa volonté de vendre la banque à des investisseurs "selon un calendrier le plus court" possible.

D'après l'hebdomadaire Expresso, les trois dirigeants qui ont démissionné samedi s'opposaient au projet de la Banque du Portugal de vendre Novo Banco le plus rapidement possible afin de récupérer les 3,9 milliards d'euros de fonds publics engagés dans le plan de sauvetage.

(Andrei Khalip, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...