Bourse > Credit agricole > Credit agricole : La hausse s'accélère, retour sur des plus hauts depuis 5 mois !
CREDIT AGRICOLECREDIT AGRICOLE ACA - FR0000045072ACA - FR0000045072
10.600 € -1.40 % Temps réel Euronext Paris
10.700 €Ouverture : -0.93 %Perf Ouverture : 10.720 €+ Haut : 10.555 €+ Bas :
10.750 €Clôture veille : 6 482 930Volume : +0.23 %Capi échangé : 29 778 M€Capi. :

Credit agricole : La hausse s'accélère, retour sur des plus hauts depuis 5 mois !

La hausse s'accélère, retour sur des plus hauts depuis 5 mois !La hausse s'accélère, retour sur des plus hauts depuis 5 mois !

(Tradingsat.com) - Le secteur bancaire est bien orienté vendredi, à l'image de BNP Paribas (+2%) et de Société Générale (+2%), mais surtout de Crédit Agricole, qui se détache nettement du lot en bondissant de plus de 5% à 4,5 euros, de retour sur des plus hauts depuis cinq mois en Bourse. La banque verte reste entourée du fait des discussions autour d'Emporiki, dont la perspective de cession alimente les spéculations.

C'est d'ailleurs pour cette raison que le broker Natixis avait relevé mercredi sa recommandation sur le titre CASA, passant de "Neutre" à "Acheter" avec un objectif de cours porté à 5,5 euros, contre 4 euros précédemment. La filiale grecque en difficulté du Crédit Agricole suscite l'intérêt de plusieurs candidats : la Banque nationale de Grèce (BNG), Eurobank et Alpha Bank.

Autre catalyseur de poids pour les valeurs bancaires, l'environnement boursier. Les marchés européens profitent en effet d'une embellie générale ce vendredi dans l'attente du rendez-vous des banquiers centraux cet après-midi à Jackson Hole (Wyoming), où le président de la Réserve fédérale Ben Bernanke doit s'exprimer au sujet de la politique monétaire, entretenant les espoirs d'un éventuel troisième round d'assouplissement quantitatif (QE3) pour soutenir l'économie.

En Espagne cette fois, des rumeurs fusent concernant une possible recapitalisation de Bankia. Une réflexion autour d'un renflouement de la plus grande banque du pays directement par Madrid - sans solliciter l'aide de 100 milliards d'euros proposée par l'Union Européenne - serait en cours, croit savoir Bloomberg qui cite deux sources proches des négociations.

Madrid n'a pas officiellement demandé un sauvetage global de son économie. L'argent destiné à recapitaliser Bankia ne couvrirait néanmoins qu'une partie des 19 milliards d'euros nécessaires à la survie de la banque espagnole, a indiqué l'une des sources, insinuant qu'une aide européenne est inévitable.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...