Bourse > Credit agricole > Credit agricole : Gros risque d'augmentation de capital en cas de dévaluation de la grèce
CREDIT AGRICOLECREDIT AGRICOLE ACA - FR0000045072ACA - FR0000045072
12.145 € -1.98 % Temps réel Euronext Paris
12.170 €Ouverture : -0.21 %Perf Ouverture : 12.255 €+ Haut : 12.035 €+ Bas :
12.390 €Clôture veille : 1 728 550Volume : +0.06 %Capi échangé : 34 566 M€Capi. :

Credit agricole : Gros risque d'augmentation de capital en cas de dévaluation de la grèce

tradingsat

(Tradingsat.com) - Au bord de la faillite, la Grèce n'en finit pas d'inquiéter, le pays étant exposé dès le mois prochain à un risque de défaut s'il n'obtient pas au moins une partie de la tranche de 12 milliards d'euros mise en place par l'Europe et le FMI.

Or la zone Euro a refusé dimanche soir de débloquer cette cinquième tranche de l'aide à Athènes tant que le Parlement grec n'aurait pas voté un nouveau programme d'austérité, ce qui ne sera pas chose aisée vu la crise politique dans laquelle le pays est plongé. En conséquence, si une sortie par le haut reste fortement espérée, et toujours probable, les pires scénarios sont néanmoins aujourd'hui envisagés, notamment celui d'une sortie de la Grèce de l'euro, soit une « dévaluation de la Grèce ».

« Dans un tel scénario nous adopterions une opinion beaucoup plus négative sur le secteur [bancaire] et sur l'ensemble des marchés d'actions », commente aujourd'hui un analyste parisien. Celui-ci se penche plus spécifiquement sur les conséquences pour Crédit Agricole d'une telle éventualité. La banque verte subirait selon lui « une détérioration significative », avec une proportion des prêts non performants en Grèce qui augmenterait de 30% à 40% d'ici à fin 2013, pour atteindre une proportion de prêts improductifs de 70% et de perte de 80% en cas de défaut.

Selon les calculs de cet analyste, l'entité cotée Crédit Agricole se retrouverait alors inévitablement dans l'obligation de procéder à une recapitalisation. Après quoi, le titre n'afficherait plus une valorisation très attrayante par rapport à ses BNP Paribas et Société Générale notamment.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...