Bourse > Credit agricole > Credit agricole : Forte hausse du résultat net au deuxième trimestre
CREDIT AGRICOLECREDIT AGRICOLE ACA - FR0000045072ACA - FR0000045072
10.855 € +2.41 % Temps réel Euronext Paris
10.500 €Ouverture : +3.38 %Perf Ouverture : 10.870 €+ Haut : 10.405 €+ Bas :
10.600 €Clôture veille : 9 864 210Volume : +0.35 %Capi échangé : 30 495 M€Capi. :

Credit agricole : Forte hausse du résultat net au deuxième trimestre

(Tradingsat.com) - Crédit Agricole S.A. a dévoilé mardi un nouvel organigramme en marge de la publication des résultats du deuxième trimestre, marqué par une nette hausse du bénéfice net, du fait d'une base de comparaison favorable.

Le résultat net part du Groupe a atteint 920 millions d'euros, très largement supérieur à celui du deuxième trimestre 2014 (+17 millions d'euros) qui avait enregistré la dépréciation totale de la participation dans la banque portugaise Banco Espirito Santo (BES).

Le produit net bancaire a progressé de 18,1% à 4,63 milliards d'euros. Les analystes interrogés par Reuters anticipaient un PNB de 4,39 milliards.

CASA a profité de son point trimestriel pour annoncer une réorganisation autour de sept grands pôles dont quatre rassembleront ses principaux métiers, un "choc de simplification" voulu pour s'adapter aux évolutions programmées du secteur bancaire.

Le véhicule coté du Crédit agricole prévoit de constituer à partir du 1er septembre une nouvelle division dite de "grandes clientèles" qui regroupera la banque de financement et d'investissement, la banque privée et les services aux institutionnels et aux entreprises.

Une deuxième réunira l'épargne, l'assurance et l'immobilier, une troisième les services financiers spécialisés et une quatrième les filiales de banque de proximité à l'international et LCL.

S'adjoindront trois pôles dits de "fonctions centrales" pour piloter les chantiers "transversaux". Il s'agit de la première grande annonce du groupe depuis la prise de fonctions du nouveau directeur général, Philippe Brassac, le 20 mai.

Enfin, le groupe a passé une nouvelle provision pour litiges dans le cadre d'une enquête aux États-Unis sur d'éventuelles infractions à la loi sur les paiements en dollars vers des pays soumis à embargo, dossier dont la banque attend la résolution pour 2015.

J.M. avec Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...