Bourse > Credit agricole > Credit agricole : En hausse, la simplification se précise
CREDIT AGRICOLECREDIT AGRICOLE ACA - FR0000045072ACA - FR0000045072
11.125 € +2.49 % Temps réel Euronext Paris
10.860 €Ouverture : +2.44 %Perf Ouverture : 11.205 €+ Haut : 10.785 €+ Bas :
10.855 €Clôture veille : 6 415 500Volume : +0.23 %Capi échangé : 31 253 M€Capi. :

Credit agricole : En hausse, la simplification se précise

tradingsat

(CercleFinance.com) - Parallèlement à ses résultat annuels, Crédit Agricole SA (CASA) a détaillé ce matin le projet de simplification de sa complexe structure, qui a dernièrement suscité de vives craintes chez les investisseurs. Le groupe envisage de “sortir” ses parts (CCI et CCA) pour un montant brut de l'ordre de 18 milliards d'euros, ce qui renforcerait son ratio de solvabilité.

A la Bourse de Paris, l'action Crédit Agricole SA prend près 9% à 9,1 euros.

'Concrètement, Crédit Agricole SA cède ses participations dans les caisses régionales (25%), que ces dernières vont racheter. L'objectif est de simplifier et de rendre plus transparent la structure du groupe, conformément aux attentes du superviseur', expliquent ce matin les analystes d'Aurel BGC.

Le schéma serait le suivant : les titres (certificats coopératifs d'investissement et certificats coopératifs d'associés, CCI et CCA) des caisses régionales actuellement aux mains de CASA seront 'transférés' à une nouvelle structure uniquement détenue par les caisses régionales, SACAM Mutualisation. Montant brut de l'opération pour CASA : 18 milliards d'euros.

De ce fait, le mécanisme Switch 1, par lequel les caisses régionales garantissaient à CASA la valeur des certificats arrivera à son terme. Ce qui pourrait entraîner le remboursement par CASA de cinq milliards d'euros aux caisses régionales, soit le montant du gage adossé à Switch 1.

Crédit Agricole SA estime aussi que l'opération permettra 'd'assurer, dès le résultat 2016, le paiement du dividende exclusivement en numéraire avec un taux de distribution de 50%, éliminant ainsi de façon anticipée l'effet dilutif du paiement du dividende en actions (ce qui bénéficierait également aux caisses régionales)'.

“L'opération projetée serait globalement neutre à l'échelle du groupe, que ce soit en termes de ratios prudentiels, de liquidité, de résultats ou sur un plan fiscal. Pour Crédit Agricole SA, l'impact positif immédiat serait de 41 points de base sur son ratio CET1 non phasé, le portant ainsi dès le 1er janvier 2016 pro forma à plus de 11%”, indique le groupe.

'Cette opération ouvrirait la voie à un plan moyen terme ambitieux orienté vers la croissance organique et l'amélioration de la profitabilité', affirme CASA.

Selon CASA, ce projet a été 'accueilli favorablement' par les autorités européennes de surpervision, l'Autorité des marchés financiers française devant encore se prononcer. Il pourrait se concrétiser au 3e trimestre 2016.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...