Bourse > Colas > Colas : Arrête les produits raffinés, provision en vue
COLASCOLAS RE - FR0000121634RE - FR0000121634
136.000 € +1.08 % Temps réel Euronext Paris
136.000 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 136.450 €+ Haut : 134.500 €+ Bas :
134.550 €Clôture veille : 5 364Volume : +0.02 %Capi échangé : 4 441 M€Capi. :

Colas : Arrête les produits raffinés, provision en vue

tradingsat

(CercleFinance.com) - Réuni hier, le conseil d'administration de Colas a décidé d'arrêter son activité de produits pétroliers raffinés en France, en pertes croissantes, ce qui entraînera un plan social pour les 111 salariés de la Société de la raffinerie de Dunkerque (SRD).

Spécialisée dans les travaux routiers et détenue par Bouygues à hauteur de 97,8% de son capital, Colas rappelle que cette activité a généré, ces dernières années, des pertes croissantes : 22 millions d'euros de déficit opérationnel courant en 2012, 46 en 2013, 64 en 2014 et, selon les prévisions rendues publiques, 75 millions en 2015.

Colas a bien tenté de redresser la division fin 2014, en supprimant l'an dernier les lignes d'huiles de base pour se recentrer sur le bitume. Objectif : le retour du résultat opérationnel à l'équilibre en 2016 et 2017. Mais le cours du baril de pétrole dépassait alors les 100 dollars alors qu'il est maintenant tombé a à peine 30 dollars.

Dans le sillage du baril, les prix de vente de la filiale ont baissé, d'autant que la contraction des marchés routiers en Europe a sapé la demande et que le prix d'une matière première (les résidus de distillation sous vide), lui, n'a pas diminué.

Prix par l'“effet ciseau” de coûts stables et de prix en baisse, l'activité de Colas ne couvre plus ses frais fixes, et ses prix de vente s'avèrent inférieurs au coût de sa production. De ce fait, et contrairement aux projections de la direction, les pertes devraient continuer à se creuser, ce qui a amené à la décision annoncée ce jour. “Un plan social sera négocié pour trouver les meilleures solutions pour les collaborateurs de SRD, qui emploie 111 personnes”, indique Colas.

De ce fait, Colas comptabilisera des charges non courantes d'environ 80 millions d'euros dans ses comptes 2015, qui devraient se solder par un bénéfice net proche de celui de 2014, hors plus-value de cession des titres Cofiroute.

Dans les prévisions publiées le 13 novembre dernier au titre du 3e trimestre de l'exercice 2015, Colas ne faisait pas référence à son résultat net. Il s'attendait alors à un léger recul des ventes en 2015 par rapport aux 12,4 milliards d'euros de 2014.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...