Bourse > Coface > Coface : Les objectifs 2016 ne seront pas atteints
COFACECOFACE COFA - FR0010667147COFA - FR0010667147
6.050 € -0.43 % Temps réel Euronext Paris
6.100 €Ouverture : -0.82 %Perf Ouverture : 6.156 €+ Haut : 5.913 €+ Bas :
6.076 €Clôture veille : 136 635Volume : +0.09 %Capi échangé : 951 M€Capi. :

Coface : Les objectifs 2016 ne seront pas atteints

tradingsat

(CercleFinance.com) - Publiés ce mardi soir, les comptes annuels de Coface ont notamment fait apparaître une progression de 0,7% du bénéfice net part du groupe hors éléments retraités et retraité IFRIC à 140,9 millions d'euros (+0,8% en comparable).

Le bénéfice opérationnel est, lui, ressorti à 194,1 millions d'euros hors éléments retraités, en recul de 5,8% en retraité IFRIC et de 6,1% en comparable.

De son côté, le chiffre d'affaires consolidé s'est établi à 1,489 milliard d'euros, en progression de 3,4% comparativement à 2014 et de 1,2% à périmètre et changes constants. Le groupe a attribué cette évolution à sa stratégie commerciale, qui s'appuie sur une politique d'innovation produits et de distribution multicanal ainsi que sur un renforcement des processus de ventes et de leur suivi.

La production de nouveaux contrats est toutefois en baisse par rapport à l'année dernière, qui avait notablement bénéficié de la signature de quelques contrats importants. De même, l'environnement concurrentiel et la bonne rentabilité des contrats dans les marchés matures ont pesé sur les prix tout au long de 2015. Cette pression demeure néanmoins maîtrisée, avec un effet prix des contrats stable par rapport au 30 septembre 2015, à -2,4%.

Coface a par ailleurs indiqué s'est préparé au nouveau régime prudentiel Solvabilité II, qui a pris effet le 1er janvier dernier. Dans ce cadre, Coface prévoit de compléter ses outils de gestion du capital et a l'intention de mettre en place une ligne de capital contingent visant à protéger sa solvabilité en cas de scenario extrême.

Calculé sur ces bases selon la formule standard, le ratio de couverture du capital nécessaire à la couverture des risques d'assurance et d'affacturage s'élève à 147%, soit un niveau en ligne avec son appétit aux risques et sa politique de distribution de 60% du résultat net par action, telle que proposée à nouveau cette année.

Enfin, concernant ses perspectives, l'absence de rebond significatif de l'activité mondiale et le transfert de la gestion des garanties publiques font que les objectifs de croissance du chiffre d'affaires et de rentabilité (rendement sur fonds propres nets des actifs incorporels ou 'RoATE') fixés il y a deux ans, à horizon 2016 ne seront pas atteints, a indiqué Coface. Son business model, sa solidité financière et ses perspectives de taux de distribution du résultat, à environ 60%, ne sont toutefois pas remis en cause.

Comme annoncé le 15 janvier dernier, Xavier Durand succède à Jean-Marc Pillu au poste de directeur général de Coface à compter de ce jour. Xavier Durand, 52 ans, polytechnicien, a réalisé la plus grande partie de sa carrière au sein de GE Capital. Il a, depuis 25 ans, acquis une expérience opérationnelle de direction générale dans les services financiers régulés, dans plus de 30 pays.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...