Bourse > Cnp assurances > Cnp assurances : Situation financière critiquée, l'action recule
CNP ASSURANCESCNP ASSURANCES CNP - FR0000120222CNP - FR0000120222
17.315 € +0.52 % Temps réel Euronext Paris
17.200 €Ouverture : +0.67 %Perf Ouverture : 17.350 €+ Haut : 17.200 €+ Bas :
17.225 €Clôture veille : 53 698Volume : +0.01 %Capi échangé : 11 889 M€Capi. :

Cnp assurances : Situation financière critiquée, l'action recule

tradingsat

(Tradingsat.com) - L'action CNP Assurances évolue sous pression mardi matin (-1,5% à 7,6 euros vers 10h45) alors que la fragilité financière du groupe d'assurance suscite actuellement de nombreuses critiques. Une situation qui pourrait obliger le prochain dirigeant de la compagnie « à lancer un plan de redressement dès son arrivée », écrit aujourd'hui Latribune.fr. Selon les informations du journal, le processus de sélection du nouveau directeur général de l'entreprise, dont la nomination devait être entérinée le 26 juillet, serait d'ailleurs reporté.

Pour mémoire, Augustin de Romanet, ancien directeur général de la Caisse des dépôts (CDC), Jean-Pierre Menanteau, ancien PDG d'Aviva France et Antoine Lissowski, directeur général par intérim de la CNP sont notamment pressentis pour reprendre la présidence de l'assureur.

S'agissant de la solidité financière de l'assureur, les fonds propres « durs » de 8,8 milliards d'euros seraient jugés insuffisants par certains observateurs, rapporte Latribune.fr. En particulier, Michel Bouvard, l'ancien président de la Commission de surveillance de la Caisse des dépôts, l'actionnaire de référence de l'assureur-vie, avait affirmé en juin dernier, avant de se rétracter quelques jours après, que CNP Assurances était « aujourd'hui sous-capitalisée et susceptible d'avoir un jour besoin d'une augmentation de capital ».

En outre, en janvier dernier, l'agence Standard & Poor's avait abaissé la note de l'assureur de AA- à A= avec une perspective négative, arguant qu'il présentait « une plus forte exposition que ses concurrentes aux dettes souveraines périphériques et aux actions », ceci étant surtout dû à son affiliation à un établissement public (la Caisse des Dépôts). Malgré les efforts mis en place par la compagnie, qui s'était engagée dans une stratégie de réduction des dettes souveraines des Etats périphériques de la zone euro dans le portefeuille, à la fin 2011, elle comptait 100,1 milliards d'euros en obligations d'Etat.

Latribune.fr cite par ailleurs le directeur général sortant Gilles Benoist, qui avait admis lors de l'assemblée générale des actionnaires le 29 juin que le "choc de la dette grecque s'est traduit par une perte pour la CNP ce qui a eu un impact sur le rendement des contrats". Or, la CNP a divisé par dix son stock de bénéfices gardés en réserve dont elle pourrait bien avoir besoin à la fin de l'année pour amortir la chute de performance et les pertes éventuelles sur ses placements.

Enfin, CNP estime sa valeur économique globale à 11,8 milliards d'euros soit 20 euros par action, alors le titre CNP a ouvert ce matin à 7,7 euros, perdant plus de 9% depuis le début du mois. Ce qui pourrait traduire la différence de perception entre les investisseurs, les analystes et la compagnie elle-même sur le potentiel de croissance et de rentabilité des activités.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...