Bourse > Club mediterranee > Club mediterranee : Club Med suspendu en Bourse avant une probable surenchère
CLUB MEDITERRANEECLUB MEDITERRANEE CU - FR0000121568CU - FR0000121568
24.580 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
24.600 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 791 M€Capi. :

Club mediterranee : Club Med suspendu en Bourse avant une probable surenchère

Club Med suspendu en Bourse avant une probable surenchèreClub Med suspendu en Bourse avant une probable surenchère

par Alexandre Boksenbaum-Granier et Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Le titre Club Méditerranée a été suspendu à la Bourse de Paris vendredi matin, alors que le groupe de loisirs devrait faire l'objet d'une surenchère montée par le conglomérat chinois Fosun, selon des sources proches du dossier.

"On attend une contre-offre montée par Fosun", a-t-on indiqué de source proche du dossier.

Selon cette source, le conglomérat chinois, qui a jusqu'à vendredi soir pour déposer une nouvelle offre, pourrait s'être associé à d'autres partenaires.

Le titre, qui a clôturé jeudi soir à 21,27 euros, a par ailleurs fait l'objet d'une transaction portant sur plus de 9% du capital du groupe au prix de 22,0 euros par action, a-t-on appris auprès de traders.

Le montant du capital échangé dans cette transaction correspond à la participation du fonds français Ardian dans le Club (plus de 8% à la fin août selon le site du groupe), qui pourrait ainsi être sorti du capital.

Ardian et Fosun s'étaient associés, avec le soutien du management du groupe, pour faire une offre à 17,50 euros sur le Club, à laquelle ils avaient dû renoncer en août après une surenchère de l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi.

Devenu le premier actionnaire du Club Med au printemps, avec environ 10% du capital, il était parti à l'assaut du groupe de loisirs avec une contre-offre jugée très généreuse, se proposant avec son fonds Investindustrial de racheter l'emblématique groupe de loisirs au prix de 21 euros par action, valorisant l'entreprise à 870 millions d'euros, dont 80 millions de dettes, soit sept fois son Ebitda 2012-2013.

(Pascale Denis, avec Alexandre Boksenbaum-Granier et Dominique Vidalon, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...