Bourse > Club mediterranee > Club mediterranee : Bonomi lance une contre-offre sur Club Med à 21 euros par action
CLUB MEDITERRANEECLUB MEDITERRANEE CU - FR0000121568CU - FR0000121568
24.580 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
24.600 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 791 M€Capi. :

Club mediterranee : Bonomi lance une contre-offre sur Club Med à 21 euros par action

Bonomi lance une contre-offre sur Club Med à 21 euros par actionBonomi lance une contre-offre sur Club Med à 21 euros par action

PARIS (Reuters) - L'homme d'affaire italien Andrea Bonomi, premier actionnaire du Club Méditerranée, a annoncé lundi le lancement d'une contre-offre sur le groupe de loisirs, renchérissant sur celle du tandem formé par le fonds Ardian et le conglomérat chinois Fosun International.

Investindustrial, un des véhicules d'investissement d'Andrea Bonomi, propose de racheter le Club Med au prix de 21 euros par action et 22,41 euros par Oceane 2015, ajoutant qu'il offre ainsi une prime de 22% par rapport à la proposition du duo Ardian-Fosun.

Le tandem franco-chinois, qui a eu le soutien du management du Club Med, propose 17,50 euros par action et 19,79 euros par Oceane.

La cotation de l'action Club Med a été suspendue à 14h25, à la demande de la société. Avant cette suspension, le titre prenait 2,74% à 19,51 euros.

L'offre d'Andrea Bonomi prévoit un investissement de 150 millions d'euros supplémentaires en plus du plan de la société pour accélérer son développement.

"Il s'agit pour nous d'une opération industrielle de moyen long terme, nous avons pour le Club Med un plan stratégique ambitieux, dans l'intérêt de toutes les parties prenantes", a déclaré l'homme d'affaires lors d'une conférence de presse à Paris.

Pour lancer son offre, Investindustrial s'est associé à Sol Kerzner, entrepreneur d'origine sud africaine et fondateur de groupes hôteliers comme Atlantis, et à GP Investments propriétaire de la chaîne d'hôtels brésiliens Hospitality Group.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) avait sommé l'homme d'affaires de clarifier sa position, en lui demandant de déposer une offre avant le 30 juin à 18 heures, ou bien d'y renoncer pour une période de six mois.

Andrea Bonomi qui détient plus de 11% du capital du Club Med, a déposé un recours devant la cour d'appel de Paris contre l'injonction qui lui a été faite par l'AMF. La décision de la cour est attendue jeudi.

L'AMF va maintenant devoir fixer le calendrier des deux offres concurrentes.

Ardian et Fosun, qui détiennent à ce jour 9,3% et 9,9% respectivement du Club Med, pourront s'aligner sur l'offre de Bonomi ou surenchérir.

L'Etat, actionnaire du Club Med via la Caisse des dépôts (CDC) qui détient 7% du capital du groupe, est jusqu'ici resté silencieux dans le dossier.

Les dirigeants du groupe sont cependant montés au créneau en fin de semaine dernière, selon une source proche du dossier. Henri Giscard d'Estaing, PDG du Club Med, a notamment plaidé la cause de l'offre d'Ardian-Fosun auprès du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et de la secrétaire d'Etat chargée du Commerce extérieur et du Tourisme Fleur Pellerin.

(Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...