Bourse > Cfe > Cfe : Vinci moins optimiste pour 2014, dividende exceptionnel
CFECFE CFEB - BE0003883031CFEB - BE0003883031
97.990 € -0.41 %
98.960 €Ouverture : -0.98 %Perf Ouverture : 98.960 €+ Haut : 97.840 €+ Bas :
98.390 €Clôture veille : 7 860Volume : +0.03 %Capi échangé : 2 481 M€Capi. :

Cfe : Vinci moins optimiste pour 2014, dividende exceptionnel

Vinci abaisse légèrement sa prévision de CA 2014Vinci abaisse légèrement sa prévision de CA 2014

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Vinci a légèrement abaissé jeudi sa prévision de chiffre d'affaires 2014 en raison de la dégradation de l'activité du BTP en France, mais annoncé le versement d'un dividende exceptionnel grâce au produit de sa sortie partielle de Vinci Park et CFE.

Le groupe de BTP et de concessions table désormais sur une légère contraction de son chiffre d'affaires à structure comparable, alors qu'il l'attendait jusqu'à présent stable sur l'année. En revanche, la marge opérationnelle sur activité est attendue en hausse et le résultat net, part du groupe, en forte progression grâce au gain réalisé après l'ouverture du capital de l'activité parkings.

Vinci versera 0,45 euro par action à titre exceptionnel à ses actionnaires, sur un acompte total d'un euro par action payable en novembre, et annulera d'ici le 31 décembre 23 millions d'actions autodétenues, représentant 3,77% du capital.

La vente de 75% du capital de Vinci Park à Ardian et Crédit Agricole Assurances, finalisée début juin sur la base d'une valeur d'entreprise de 1,96 milliard d'euros, a représenté pour Vinci un produit de cession, net après impôt, de 690 millions d'euros. Le groupe a également finalisé fin décembre dernier la vente d'une partie de sa participation dans Compagnie d'Entreprises CFE, dont il conserve 12,1% du capital.

Grâce à ces opérations, le résultat net, part du groupe a bondi de 76,9% à 1,32 milliard d'euros sur les six premiers mois de l'année, tandis que le résultat opérationnel sur activité a augmenté de 3,6% à 1,54 milliard d'euros.

En revanche, le chiffre d'affaires a baissé de 1,3% à 18,46 milliards d'euros (+0,7% à structure comparable).

"En France, la situation du secteur du bâtiment et des travaux publics s'est dégradée au deuxième trimestre", a souligné Vinci dans un communiqué. "Une accentuation de la baisse des commandes publiques a été constatée suite aux élections municipales alors que la relance du marché de l'immobilier résidentiel ne s'est pas encore manifestée."

Vinci, qui réalise encore plus de 60% de son chiffre d'affaires dans l'Hexagone, attend aussi un tassement de l'activité hors d'Europe au second semestre en raison du décalage de certains grands projets. Au premier semestre, les prises de commandes ont baissé de 3,9% malgré les marchés importants remportés par le groupe aux Etats-Unis ou au Qatar.

S'il attend également un ralentissement de la croissance du trafic dans ses concessions au second semestre, le groupe vise toujours une hausse de plus de 5% en 2014 dans ses aéroports, un segment d'activité où il se développe rapidement, et de 2% sur ses autoroutes.

Avant cette publication, l'action Vinci a clôturé en baisse de 2,1% à 51,62 euros. Depuis le début de l'année, le titre gagne environ 8%, après une hausse de près de 33% sur l'ensemble de 2013.

(Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...