Bourse > Celyad > Celyad : Obtient un second financement de l'Union Européenne
CELYADCELYAD CYAD - BE0974260896CYAD - BE0974260896
17.895 € -2.51 %
18.775 €Ouverture : -4.69 %Perf Ouverture : 18.775 €+ Haut : 17.480 €+ Bas :
18.355 €Clôture veille : 27 320Volume : +0.29 %Capi échangé : 167 M€Capi. :

Celyad : Obtient un second financement de l'Union Européenne

CARDIO3 BIOCARDIO3 BIO

(Tradingsat.com) - Cardio3 BioSciences a annoncé mardi soir avoir obtenu un second financement dans le cadre d’un projet de développement de thérapies régénératives pour le traitement de l’infarctus du myocarde. La société leader dans la découverte et le développement de thérapies régénératives, protectrices et reconstructrices dans le traitement de maladies cardiaques,

Le projet intitulé "Advanced Materials for Cardiac Regeneration" ou AMCARE a pour objectif de développer un traitement visant à régénérer le tissu cardiaque après un infarctus du myocarde (IM), communément appelée « crise cardiaque ». Ce programme consiste à développer et à coupler des substances naturelles (biomatériaux) et des technologies d’administration peu invasives afin d’améliorer la rétention des cellules souches réimplantées dans le cœur de manière à promouvoir la guérison du muscle cardiaque post infarctus.

Le consortium pan-européen pilotant AMCARE est financé en grande partie par une subvention de 6,8 millions d’euros. Au sein du consortium, Cardio3 BioSciences est responsable de l’exploitation de l’ensemble des résultats générés par le projet.

"Nous sommes honorés d’avoir été choisis par nos pairs comme responsable d’exploitation du consortium, une reconnaissance pour une expertise bâtie tout au long de ces dernières années. Il s’agit également du deuxième programme FP7 pour lequel Cardio3 BioSciences est partenaire et responsable d’exploitation.", a déclaré le Dr Christian Homsy, le directeur général de Cardio3 BioSciences.

Cardio3 BioSciences avait déjà annoncé fin novembre l'obtention d'une subvention de 4,5 millions d'euros pour un autre projet, intitulé « Tissue engineering of the right heart outflow tract by biofunctionalized bioresorbable polymeric valved tube » ou « TEH-TUBE », piloté par un consortium pan-européen composé de 7 sociétés et universités de premier plan.

Ces deux projets, AMCARE et TEH-TUBE, s'inscrivent dans le cadre du 7e programme-cadre de la Commission Européen en Recherche et Innovation (FP7).


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...