Bourse > Celyad > Celyad : Bryan Garnier réduit drastiquement sa valorisation, vise 20€
CELYADCELYAD CYAD - BE0974260896CYAD - BE0974260896
20.740 € +3.93 %
20.520 €Ouverture : +1.07 %Perf Ouverture : 20.745 €+ Haut : 20.125 €+ Bas :
19.955 €Clôture veille : 28 121Volume : +0.30 %Capi échangé : 193 M€Capi. :

Celyad : Bryan Garnier réduit drastiquement sa valorisation, vise 20€

CelyadCelyad

(Tradingsat.com) - Bryan Garnier a abaissé mercredi sa recommandation sur Celyad de "Achat" à "Neutre", ramenant son objectif de cours sur la société de biotechnologie belge à 20 euros, au lieu de 77 euros précédemment.

Celyad a annoncé mardi des résultats cliniques décevants de phase III sur son produit C-Cure destiné au traitement de l'insuffisance cardiaque. L'objectif primaire de l'étude CHART-1 n'a pas été atteint sur la population globale.

Les cliniciens investigateurs de l'étude ont cependant indiqué avoir observé "une tendance positive pour l'ensemble des patients de l'étude". D'autre part, le critère d’évaluation principal a été atteint de manière statistiquement significative pour un sous-ensemble représentant 60% des patients.

Malgré ces résultats favorables sur un sous-groupe de patients, Bryan Garnier pense que "trouver un partenaire ne devrait pas facile", pour plusieurs raisons. D'abord, la société a annoncé clairement lors de la conférence téléphonique qui s'est tenue mardi après-midi qu'elle ne financerait plus (elle-même) de nouvelles études pour C-Cure.

D'autre part la valeur-p (probabilité d'obtenir la même valeur du test si l'hypothèse nulle était vraie) du sous-groupe identifié comme répondeur (p = 0,015) "laisse peu de marge d'erreur dans les études ultérieures en dépit d'être statistiquement significative", note le courtier.

Par ailleurs, le broker estime que "l'évolution du paradigme de traitement avec les lignes directrices publiées récemment pourrait assombrir l'avenir de la thérapie de cellules souches en insuffisance cardiaque congestive".

Enfin, Bryan Garnier note que l'incertitude va prédominer "pour au moins les deux prochains mois" en attendant que l’analyse complète des données soit mise à la disposition de la communauté médicale lors du congrès annuel de l’ESC (Société Européenne de Cardiologie) le 28 août prochain.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...