Bourse > Cellectis > Cellectis : Solide trésorerie, "forte dynamique" avec Pfizer et Servier
CELLECTISCELLECTIS ALCLS - FR0010425595ALCLS - FR0010425595
21.300 € -2.52 % Temps réel Euronext Paris
21.270 €Ouverture : +0.14 %Perf Ouverture : 21.500 €+ Haut : 20.830 €+ Bas :
21.850 €Clôture veille : 85 140Volume : +0.24 %Capi échangé : 753 M€Capi. :

Cellectis : Solide trésorerie, "forte dynamique" avec Pfizer et Servier

cellectiscellectis

(Tradingsat.com) - Cellectis gagnait près de 4% mardi matin (+3,8% à 23,34 euros à 10h25) à la suite de la publication de ses résultats financiers 2015. La société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d'immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T ingénierées (UCART) a fait état d'un bond de son chiffre d'affaires à 50,3 millions d’euros, contre 21,6 millions d’euros en 2014.

L'augmentation de 28,7 millions d’euros s'explique principalement par la hausse de 36,4 millions d'euros des revenus dans le cadre des accords de collaboration avec Servier et Pfizer, en partie compensée par un recul des ventes de licences (- 5,3 millions d’euros).

Les dépenses de recherche et développement de l'entreprise ont fortement augmenté : elles se sont élevées à 52,4 millions d’euros en 2015, contre 14,4 millions d’euros en 2014. Une progression essentiellement liée au développement des programmes UCART en 2015 pour le passage en essais cliniques de Phase I.

En conséquence, Cellectis a accusé l'an dernier une perte nette de 20,5 millions d’euros, soit 0,60 euro par action pour l’exercice clos le 31 décembre 2015, contre un bénéfice net attribuable de 20 milliers d’euros en 2014.

Au 31 décembre 2015, Cellectis disposait de 314,2 millions d’euros de trésorerie et équivalents de trésorerie, contre 112,3 millions d’euros au 31 décembre 2014. Le groupe a considérablement renforcé sa situation financière avec la levée de fonds de 228 millions de dollars réalisée en mars 2015 lors de l'introduction en bourse aux États-Unis. Par la suite, les laboratoires Servier ont versé 42,8 millions d’euros à la société pour l'exercice anticipé de son option afin d’acquérir les droits exclusifs et mondiaux pour le développement et la commercialisation de produit UCART19.

Sur le plan clinique, la fin de l'année 2015 a été marquée par la soumission en décembre d’une demande d’autorisation d’effectuer un essai clinique de Phase I du produit candidat UCART19 pour le traitement de la leucémie lymphoblastique aigüe (LLA) auprès de l’agence de régulation des produits médicaux, la MHRA (Medicines & Healthcare products Regulatory Agency), au Royaume-Uni.

Cette demande a fait suite au traitement par des médecins du Great Ormond Street Hospital (GOSH) de l’University College London d’une jeune patiente atteinte d’une leucémie agressive à l’aide du produit candidat UCART19. Les résultats encourageants de cette première utilisation du produit UCART19 ont été présentés au cours de la 57ème conférence annuelle de l’American Society of Hematology (ASH) en décembre 2015.

A présent, Cellectis prévoit de soumettre fin 2016 une demande d’autorisation d’effectuer un essai clinique pour UCART123, autre produit candidat composé de lymphocytes T allogéniques modifiés, qui devrait être suivie par UCARTCS1.

"En 2015, Cellectis a atteint un tournant décisif avec la première utilisation chez l’homme d’un produit candidat "sur étagère" UCART. Nous pensons que nos produits candidats UCART ont le potentiel de transformer une thérapie CAR-T individualise en des produits universels "sur étagère" apportant un nouvel espoir pour les patients dont les besoins médicaux ne sont pas satisfaits. Nos collaborations avec Servier et Pfizer ont une forte dynamique et nous sommes impatient de générer des données cliniques", a déclaré André Choulika, président-directeur général de Cellectis.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...