Bourse > Cellectis > Cellectis : Des données attendues au 1er semestre 2017 sur les cellules T allogéniques
CELLECTISCELLECTIS ALCLS - FR0010425595ALCLS - FR0010425595
15.800 € -0.44 % Temps réel Euronext Paris
15.570 €Ouverture : +1.48 %Perf Ouverture : 16.300 €+ Haut : 15.550 €+ Bas :
15.870 €Clôture veille : 81 240Volume : +0.23 %Capi échangé : 558 M€Capi. :

Cellectis : Des données attendues au 1er semestre 2017 sur les cellules T allogéniques

CellectisCellectis

(Tradingsat.com) - Bryan Garnier a réitéré jeudi sa recommandation "Achat" et son objectif de cours de 37 euros sur Cellectis, après la publication des résultats financiers du troisième trimestre 2016 de la société biopharmaceutique.

Le broker note que Cellectis a l'intention de publier bientôt de premières données intermédiaires sur UCART19, son produit candidat développé dans le traitement de tumeurs hématologiques exprimant l’antigène CD19, et fondé sur des cellules T allogéniques génétiquement modifiées.

Les données intermédiaires de l'essai clinique de Phase 1 mené par le laboratoire Servier, partenaire de Cellectis, "devraient être divulguées lors d'une réunion scientifique au cours du premier semestre 2017", a en effet indiqué la société.

"C'est une bonne nouvelle en soi, car nous n'avons pas encore eu de données cliniques confirmant que 1) éliminer le gène TCRα réduirait significativement les risques de réaction du greffon contre l'hôte 2) les cellules CAR-T allogéniques pourraient être aussi puissantes que les cellules autologues", explique Bryan Garnier.

Les cellules CAR-T (pour cellules T porteuses d’un récepteur chimérique) sont des lymphocytes T prélevés puis modifiés génétiquement in vitro de manière à leur faire exprimer un récepteur artificiel, dit chimérique.

Cette molécule artificielle va permettre aux cellules T de reconnaître une protéine déterminée (antigène) et de déclencher la destruction des cellules qui portent cet antigène à leur surface.

En ciblant une protéine exprimée par les cellules tumorales, le CAR peut donc permettre au système immunitaire d’identifier et attaquer les cellules cancéreuses.

A la différence des cellules CAR-T autologues, c'est-à-dire provenant des lymphocytes T du malade lui-même, la spécificité de l'approche allogénique consiste à développer des candidats médicaments à partir de cellules immunitaires prélevées chez des patients sains, puis génétiquement modifiées.

Pour prévenir les risques de réaction contre l'hôte de ces cellules-T provenant d'un donneur, Cellectis procède par inactivation du gène TCRα.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...