Bourse > Cellectis > Cellectis : Bondit après une série d'accords dans l'ingénierie des génomes
CELLECTISCELLECTIS ALCLS - FR0010425595ALCLS - FR0010425595
20.520 € -2.79 % Temps réel Euronext Paris
20.740 €Ouverture : -1.06 %Perf Ouverture : 21.000 €+ Haut : 20.500 €+ Bas :
21.110 €Clôture veille : 43 488Volume : +0.12 %Capi échangé : 725 M€Capi. :

Cellectis : Bondit après une série d'accords dans l'ingénierie des génomes

tradingsat

(Tradingsat.com) - Cellectis voit son cours de Bourse grimper de 3% à 6,5 euros jeudi matin après l'annonce de la conclusion avec la société Thermo Fisher Scientific d’une série d’accords portant sur les applications des nucléases effectrices TAL sous la marque TALEN.

Conformément à ces accords, Thermo Fisher obtient une licence mondiale au titre des droits de propriété intellectuelle détenus par Cellectis sur les nucléases TAL, en dehors du domaine thérapeutique.

Cette licence octroie, en outre, à Thermo Fisher le droit exclusif de délivrer des sous-licences dans les domaines de la R&D, de la bioproduction ainsi que dans certains domaines de la biotechnologie industrielle. Thermo Fisher commercialisera également les nucléases effectrices TAL pour ces applications sous la marque Life Technologies.

De son côté, Cellectis obtient une licence mondiale au titre des droits de propriété intellectuelle détenus par Thermo Fisher sur les nucléases TAL, dans le domaine de la R&D (qu’elle soit interne ou en partenariat, ainsi que pour la commercialisation des produits et services TALEN™ de sa filiale Cellectis bioresearch), ainsi que dans le domaine de la biotechnologie végétale pour la R&D qu’elle soit interne ou en partenariat, de sa filiale Cellectis plant sciences.

Enfin, Cellectis obtient une licence mondiale, avec le droit de concéder des sous-licences, pour la recherche, le développement et toute application commerciale thérapeutique dans les domaines des cellules T et des cellules tueuses naturelles (Natural Killer cells).

« Ces accords conclus entre Thermo Fisher et Cellectis consolident un puissant portefeuille de propriété intellectuelle composé non seulement des travaux fondamentaux menés par l’Université du Minnesota et l’Université Martin-Luther à Halle-Wittenberg, mais aussi de la propriété intellectuelle contrôlée par chacune des parties. », a déclaré Helge Bastian, Directeur général et Vice-Président du département Biologie synthétique de Thermo Fisher Scientific.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...