Bourse > Casino guichard > Casino guichard : Système U attend une moindre croissance, dans un marché "pourri"
CASINO GUICHARDCASINO GUICHARD CO - FR0000125585CO - FR0000125585
50.780 € -0.37 % Temps réel Euronext Paris
50.970 €Ouverture : -0.37 %Perf Ouverture : 51.250 €+ Haut : 50.260 €+ Bas :
50.970 €Clôture veille : 468 152Volume : +0.42 %Capi échangé : 5 636 M€Capi. :

Casino guichard : Système U attend une moindre croissance, dans un marché "pourri"

Système U attend une moindre croissance, dans un marché Système U attend une moindre croissance, dans un marché

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Système U anticipe un ralentissement de sa croissance en 2014, dans un marché aux prises avec la déflation et dans un contexte de consommation totalement déprimée.

Le sixième distributeur français, qui a annoncé mardi un chiffre d'affaires en croissance de 3,5% (hors essence) en 2013 à 18,45 milliards d'euros, porté par l'alimentaire (+4,5%) et l'ouverture de 55 nouveaux magasins, a dit anticiper une progression de ses ventes limitée à 2,5% cette année.

A surface comparable, sa croissance est ressortie à 2% en 2013 et devrait atteindre seulement 1,5% en 2014.

La croissance de Système U a été principalement nourrie par le recrutement de nouveaux clients, le panier moyen ayant, lui, reculé l'an dernier, a déclaré son président, Serge Papin.

"L'année 2014 va être modeste. La consommation va être difficile, avec les questions de prélèvements et de fiscalité (...) Nous sommes dans un marché déflationniste pourri" a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Dans un contexte où les prix ont reculé de 3% pour les produits de grande marque depuis septembre dernier, Serge Papin estime "qu'avec une croissance de 2,5%, Système U continuera de gagner des parts de marché".

La guerre des prix à laquelle se livrent les distributeurs, la baisse de certaines matières premières comme le blé ou les fruits et légumes, ainsi qu'une consommation générale très déprimée devraient se traduire, selon Système U, par une baisse en valeur du marché alimentaire comprise entre 0,5% et 1% en 2014.

En France, la consommation des ménages est restée atone en 2013 (+0,1%) après un recul de 0,5% en 2012.

Bien qu'assurant vouloir rester très compétitif, Serge Papin s'est insurgé contre une guerre des prix "destructrice de valeur et d'emplois" et contre la loi Hamon actuellement en discussion au Parlement.

DOUBLE PEINE

"Après la LME (loi de modernisation de l'économie), la loi Hamon, c'est la double peine", a lancé celui qui se présente volontiers comme le défenseur des producteurs agricoles et des PME de l'agroalimentaire.

En renforçant les pouvoirs des grands fournisseurs sur leurs "conditions générales de vente", ces derniers pourront, selon Système U, assortir leurs contrats de clauses plus contraignantes, notamment sur les gammes de produits et le nombre de références qu'ils pourront imposer aux distributeurs et qui pénaliseront les PME de l'agroalimentaire.

Le CICE (crédit d'impôt compétitivité emploi) aura aussi été, selon Serge Papin, un accélérateur de la guerre des prix, les sommes perçues par les distributeurs ayant été investies dans les prix et non dans les créations d'emplois.

Système U assure avoir dégagé une rentabilité "conforme à ses objectifs" en 2013, mais entend gagner en productivité.

Le groupement va engager un plan d'économies de "plusieurs dizaines de millions d'euros par an" grâce à un meilleur système d'information, une rationalisation de ses achats non marchands (hors produits vendus en rayon) et une refonte de ses entrepôts.

Système U a gagné 0,3 point de part de marché en 2013, à 10,3%, ce qui le place derrière Carrefour (qui en a perdu 0,3 point à 20,3%), Leclerc (+1 point à 19,6%), Intermarché (+0,3 point à 14,2%), Casino (-0,6 point à 11,7%) et Auchan (-0,2 point à 11,3%), selon les données de Kantar WorldPanel.

Le distributeur, qui comptait 1.559 points de vente à la fin 2013, ambitionne d'atteindre 10,6% de part de marché en 2014.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...