Bourse > Casino guichard > Casino guichard : Nomura réitère son conseil d'achat
CASINO GUICHARDCASINO GUICHARD CO - FR0000125585CO - FR0000125585
43.825 € +1.35 % Temps réel Euronext Paris
43.320 €Ouverture : +1.17 %Perf Ouverture : 43.835 €+ Haut : 43.300 €+ Bas :
43.240 €Clôture veille : 109 363Volume : +0.10 %Capi échangé : 4 864 M€Capi. :

Casino guichard : Nomura réitère son conseil d'achat

tradingsat

(CercleFinance.com) - Nomura réitère son conseil d'achat sur le titre du groupe de distribution Casino après que le projet de Carrefour pour reprendre sa filiale brésilienne ait capoté. L'objectif de cours associé au conseil, confirmé à 88 euros, se compare aux 65 euros auxquels le titre se traite ce matin en Bourse de Paris. A court terme cependant, le titre pourrait traverser une période de turbulences.

Les analystes rappellent les derniers développements de l'affaire : Carrefour entendait monter une offre sur CBD (Grupo Pao de Açucar, GPA), un des trois grands distributeurs du Brésil, et le fusionner avec sa propre filiale locale. Ce projet avait l'accord des actionnaires familiaux de CBD, les Diniz, et le soutien de la banque nationale de développement brésilienne BNDES.

Mais évidemment pas celui de Casino, partenaire historique des Diniz qui vient de monter à 43,1% de CBD. Casino détenait une option lui permettant de prendre le contrôle du groupe l'an prochain. En outre, Casino et les Diniz détiennent chacun 50% du holding de contrôle de CBD, Wilkes.

Casino avait commencé par contre-attaquer sur la base légale de l'affaire. Hier, le groupe français dirigé par Jean-Charles Naouri avait mené une première offensive contre le projet Carrefour-Diniz-BNDES : son conseil de surveillance a reconnu à l'unanimité, Abilio Diniz excepté, que ce projet était contraire aux intérêts de CBD-GPA et à celui de ses actionnaires. Casino estimait aussi que Carrefour a dans son projet surestimé les synergies et que les risques réglementaires, notamment vis-à-vis des autorités de la concurrence, étaient importants.

Ce matin, la BNDES a retiré son appui financier, ce qui a conduit Carrefour à y renoncer. Nomura rapporte que, selon les agences de presse, 'le cabinet de la présidente [du Brésil] Dilma Rousseff a décidé de retirer son soutien au projet de financement de BNDES'. Bien que M. Diniz affirme disposer de sources alternatives de financement, le projet a maintenant échoué.

Casino se retrouve donc en position de force, à l'inverse de M. Diniz, qui après son échec n'en est pas moins toujours co-actionnaire de CBD-GPA. 'Nous estimons que les dernières nouvelles sont favorables à Casino', écrivent sans surprise les analystes de Nomura qui rappelle des éléments : le conseil d'administration du holding Wilkes doit encore se tenir le 2 août. Certes, Nomura en attend un vote négatif sur le projet Carrefour-Diniz-BNDES.

Cependant, 'les dissensions [de Casino] avec les Diniz pourraient peser sur les titres GPA et Casino', craignent-ils. Abilio Diniz pourrait attaquer juridiquement la décision de Casino, 'ce dont pourrait s'ensuivre un procès long et complexe'. M. Diniz pourrait aussi vendre ses parts dans GPA et en plomber le cours. Enfin, le management de GPA pourrait se disperser dans le conflit d'actionnaires et en écorner la performance opérationnelle.

A court terme, l'affaire brésilienne et des résultats semestriels potentiellement décevants pourraient peser sur le titre Casino. Mais le scénario de moyen terme reste inchangé.

Les analystes de Nomura tablent sur un bénéfice par action de 5,19 euros en 2011 puis de 5,90 euros en 2012.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...