Bourse > Casino guichard > Casino guichard : La croissance organique de casino ralentit au 2e semestre
CASINO GUICHARDCASINO GUICHARD CO - FR0000125585CO - FR0000125585
45.570 € +1.24 % Temps réel Euronext Paris
44.860 €Ouverture : +1.58 %Perf Ouverture : 45.880 €+ Haut : 44.860 €+ Bas :
45.010 €Clôture veille : 512 679Volume : +0.46 %Capi échangé : 5 058 M€Capi. :

Casino guichard : La croissance organique de casino ralentit au 2e semestre

tradingsat

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Casino a vu sa croissance organique nettement ralentir au deuxième trimestre, plombée par un recul marqué en France, tandis que sa forte progression dans les pays émergents lui a une nouvelle fois permis de sauver ses résultats semestriels.

La croissance organique (hors essence) du distributeur, propriétaire de Franprix, Leader Price, Géant Casino, Cdiscount et Monoprix (à 50-50 avec les Galeries Lafayette jusqu'en 2013) a reculé à 1,7% au deuxième trimestre, après 6,6% au premier.

En France, Casino comme les autres distributeurs n'a pas été épargné par la forte dégradation du climat économique et la chute de la consommation de produits non alimentaires, notamment textiles, particulièrement touchés par la crise.

Les ventes de ses hypermarchés Géant Casino ont chuté de 5,1% au deuxième trimestre, à comparer à un recul de 5,7% dans les hypers de Carrefour à la même période.

La baisse a également été forte chez Franprix (-4%) et Leader Price (-3,4%), tandis que Monoprix a bien résisté, limitant son repli à 0,8% sur le trimestre malgré une importante offre de produits textiles.

Mais ce sont les performances du groupe à l'international (principalement le Brésil, la Colombie et la Thaïlande) qui ont encore une fois tiré leur épingle du jeu, avec une hausse de 5,5% en Amérique latine (en données organiques) et de 7,5% en Asie.

Les activités du groupe dans les pays émergents ont ainsi vu leur résultat opérationnel grimper de 28,7% à 387 millions d'euros au premier semestre, tandis qu'en France, l'opérationnel a reculé de 7,3% à 251 millions.

Au total, le résultat opérationnel courant progresse de 11,6% à 638 millions d'euros, un chiffre proche du consensus Reuters de 642 millions.

Ces résultats ont été bien accueillis par le marché, où le titre gagnait 1,3% peu après l'ouverture dans un marché stable.

Le chiffre d'affaires semestriel ressort à 17,35 milliards d'euros, lui aussi proche des 17,45 milliards attendus par les analystes.

Le groupe, qui s'apprête à voir son profil de croissance encore renforcé par la prise du contrôle de Grupo Pao de Açucar, numéro un de la distribution alimentaire au Brésil, a confirmé l'ensemble de ses objectifs financiers 2012.

Il vise notamment une croissance supérieure à 10%, une stabilité de sa part de marché dans l'alimentaire en France, une progression des résultats de Franprix Leader Price et un ratio de dette nette sur Ebitda inférieur à 2,2.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...